Lait : 1ère réunion de l'observatoire des prix et des marges

B.BOUCHOT d'après AFP

L'observatoire des prix et des marges a commencé ses travaux sur l'évolution du prix du lait, à l'origine de la colère des producteurs qui dénoncent la baisse de leurs revenus.

Un observatoire pour plus de transparence

Cet observatoire, mis en place par Bercy et le ministère de l'Agriculture, doit remettre ses travaux à la fin du mois. L'objectif est d'apaiser les producteurs, nombreux à se mobiliser ces dernières semaines pour protester contre le prix qui leur est versé et qui ne cesse de baisser depuis plusieurs mois alors que le prix au détail n'a pas suivi ce repli.

Dès sa nomination, le nouveau ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, avait annoncé vouloir une « transparence totale » sur les prix du lait d'ici la fin juillet. Il a aussi évoqué, sans plus de détails, l'organisation d'une table ronde qui réunirait les producteurs laitiers, les distributeurs et l'industrie agro-alimentaire.

Si la hausse des prix a bien été répercutée sur les produits laitiers, cela n'a pas toujours été le cas pour la baisse, a déclaré Olivier Andrault, chargé de mission Alimentation et Agriculture à UFC-Que Choisir. Certains produits ont été « vertueux » comme le yaourt nature dont « le prix est maintenant identique à celui d'avant la hausse ». D'autres, en revanche, comme le lait en brique, n'ont pas répercuté la baisse. Le lait demi-écrémé « a ainsi augmenté de 15% depuis juin 2007 » tandis que le lait entier a lui augmenté de 50%, toujours selon les chiffres de M. Andrault.

Création d'un groupe de travail franco-allemand

En même temps, le ministre français de l'Agriculture, Bruno Le Maire, et son homologue allemande, Ilse Aigner, ont adressé une lettre commune à la Commission européenne sur la crise du lait et pris des initiatives conjointes pour préparer la politique agricole commune (PAC) de l'après 2013. Le ministère français de l'Agriculture a annoncé la mise en place d'un groupe de travail franco-allemand « pour préparer l'avenir de la politique agricole commune (PAC) après 2013 ». Les premières réunions débuteront en septembre.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires