Lait : Les producteurs réclament une hausse de 3 à 8% des prix

Les producteurs de lait réclament une augmentation de 3 à 8% du prix du lait au premier trimestre 2010 en application de l'accord signé en juin avec les industriels et les coopératives laitières.

Cette augmentation est une application de l'accord signé en juin entre producteurs, industriels et coopératives laitières, sous l'égide du gouvernement, a affirmé au cours d'une conférence de presse Gilles Psalmon, directeur général de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), branche lait de la FNSEA. L'accord du 3 juin prévoyait un prix annuel pour 2009 entre 262 euros et 280 euros la tonne et l'élaboration d'indicateurs permettant de fixer une évolution des prix à partir de 2010.

Cet accord implique que la hausse du prix du lait se situe entre 3 et 8% par rapport aux prix du premier trimestre 2009, estime la FNPL.


Des contrats de 5 ans

De leur côté, les industriels de la Fédération Nationale de l'Industrie Laitière (FNIL) ont indiqué récemment, qu'au vu de la remontée des cours des produits industriels (beurre et poudre de lait) «le prix du lait en France en 2010 sera au moins égal au prix constaté en moyenne en 2009», sans plus de précisions chiffrées.

Le Conseil national de la FNPL s'est aussi penché sur la forme des contrats qui lieront à l'avenir producteurs et transformateurs, comme le souhaite le ministre de l'agriculture. La durée de ces contrats pourrait être de cinq ans et la facturation serait de la responsabilité du producteur et non pas de l'industriel ou de la coopérative comme c'est le cas aujourd'hui. La FNPL souhaite que les producteurs s'organisent collectivement pour pouvoir signer ces contrats.

Le président de la FNPL, Henri Brichart, a par ailleurs fait état d'actions de l'Association des producteurs de lait indépendants (APLI) venus manifestés dans son exploitation située à Eparcy (Aisne). « Ces méthodes ne sont pas dignes d'une démocratie », a-t-il estimé.


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires