Le Contrôle laitier du Puy-de-Dôme a 60 ans : Redynamisons la production laitière !

David Perret

Le Contrôle laitier a tenu son assemblée générale à Besse le 10 avril dernier.

Le président, Joël Achard, a souligné l'adaptation des services à la demande de la profession, à l'évolution des normes et aux avancées techniques . « La pression réglementaire, la restructuration, l'élévation de la production par exploitation et la mise en oeuvre des cahiers des charges nous ont amenés à redéfinir l'approche des services » explique-t-il. Le Conseil d'administration a mis en oeuvre une réforme ambitieuse pour un conseil agricole personnalisé et transparent sur son contenu et son coût. Le contrôle de performances est également remanié pour intégrer une réflexion interdépartementale. « Nous élargissons nos références et nous améliorons constamment nos connaissances pour offrir le meilleur conseil. L'informatisation poussée de nos activités va permettre de faire progresser tout le réseau de suivi et d'analyse » évoque Guy Cassagne, directeur de l'EDE(1). Le contrôle laitier s'est fortement impliqué dans des actions partenariales : redonner des repères aux éleveurs sur la gestion des fourrages avec une équipe EDE - Chambre d'agriculture renforcée, conjuguer autonomie fourragère et engagement des prairies dans la PHAE(2), repositionner la production en terme de qualité et de quantité, redonner des marges de manoeuvre aux producteurs, valoriser les AOC(3), etc.

Une première coupe d'herbe, dont la qualité est assurée par une récolte plutôt précoce, est essentielle pour l'alimentation hivernale, a rappelé B. Baumont, du Contrôle laitier

Une première coupe d'herbe, dont la qualité est assurée par une récolte plutôt précoce, est essentielle pour l'alimentation hivernale, a rappelé B. Baumont, du Contrôle laitier

La restructuration des services passe aussi par une fédération des réflexions, des compétences et des outils. C'est pourquoi le Contrôle laitier 63 a rejoint la FIDOCL(4) pour offrir un service de meilleure qualité à un coût maîtrisé. Ainsi, un effort particulier sera réalisé pour former en continu des jeunes aux métiers du Contrôle laitier. De plus, la création de Galilait, qui associe les laboratoires d'analyses Alizé et CILAL, donne un atout aux producteurs pour assurer sans frais superflus l'analyse du lait produit en Auvergne et Rhône-Alpes.
Enfin, les résultats techniques 2007 montrent que, malgré des efforts constants menés par la plupart des exploitations, des améliorations restent à faire. Joël Achard résume : « Il faut répondre à plusieurs objectifs immédiats: retrouver des fourrages de qualité, assurer un renouvellement maîtrisé des vaches pour régler les risques liés à la présence excessive de cellules et réduire les coûts de production. Globalement, on a à nouveau besoin d'une dynamique laitière et on doit sortir d'une période de désinvestissement pour valoriser les atouts du département ».

(1) établissement départemental d'élevage
(2) prime herbagère agro environnementale
(3) appellation d'origine contrôlée
(4) fédération nationale des organismes de contrôle laitier.

Administrateurs élus

- Joël Achard, Président - St Bonnet-près-Orcival
- François Planchat - Ceyssat
- Fabien Cotte - Celles-sur-Durolle
- Denis Chauvet - St Genès-Champespe
- Didier Bonhomme - Tauves.

Source Auvergne Agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier