Le Crédit Agricole dresse la table

Loire-Atlantique Agricole www.agri44.fr

Le Crédit Agricole dresse la table
Éric Guérin (à droite), chef du restaurant « La mare aux oiseaux », est le président du jury du concours Talents Gourmands. À ses côtés, Michel Gahinet, directeur de la Distribution du Crédit Agricole Atlantique Vendée. © Photo Loire-Atlantique Agricole

Le Crédit Agricole Atlantique Vendée organise pour la première année le concours Talents Gourmands, en partenariat avec le Bottin Gourmand. Il vise à valoriser les produits du terroiret les acteurs du monde culinaire.

Les concours de cuisine font actuellement re­cette. Ils ne sont pas qu'à la télévision. Le Crédit Agricole met aussi le couvert avec la première édition de son concours Talents Gourmands, mais ne proposera pas du réchauffé. « Le concours illustre parfaitement la stratégie de notre banque proche du terroir, favorisant la proximité avec ses clients », s’enthousiasme Mi­chel Gahinet, directeur de la Distribution de la caisse régionale Atlantique Vendée. « Nous avons eu envie de mettre ces femmes et ces hommes en avant. »
Le concours en question, lancé officiellement le 20 septembre dernier à l’échelle nationale, va se dérouler sur 26 terroirs français, dont celui couvert par la caisse régionale Crédit Agricole Atlantique Vendée.
Le concours s’adresse à trois catégories de professionnels : les agriculteurs, les restaurateurs, et les artisans des métiers de bouche. Quel défi leur est lancé ? « Il s’agira pour les candidats, selon la catégorie, de présenter leurs produits, leurs spécialités, une initiative qu’ils estiment innovante, ou encore une démarche marketing particulière », décrit Michel Gahinet. Pour ceux qui sont alléchés par ce challenge, il est déjà temps de s’inscrire (1).

Implication

Passé cette étape, le jury, présidé par Eric Guérin, aura jusqu’au 24 novembre pour étudier les dossiers reçus et pour désigner neuf finalistes (trois par catégorie). Le chef du restaurant « La mare aux oiseaux » (1 étoile) à Saint-Joachim, rompu à cet exercice, va avoir du pain sur la planche, mais il sait déjà quels seront pour lui les éléments qui retiendront son attention à la lecture des candidatures : il privilégiera les dossiers où « l’identité d’un territoire » est saillante, assure-t-il, mais aussi « l’implication dans la région », sans oublier « la façon de travailler », autant de caractéristiques qu’il a lui-même développé dans son restaurant. « L’humain, la sensibilité, m’intéresse. Je veux sentir l’engagement », dit Eric Guérin. Et gare aux projets qui manqueront de sincérité : « Il ne faudra pas nous raconter d’histoire ! », prévient le chef qui sera épaulé dans cette lourde tâche de sélection par Philippe Quintin, rédacteur en chef du Bottin Gourmand. À l’inverse, il arrive que des candidats, pour ce genre d’exercice, « ne sachent pas se ven­dre » alors que leur travail mérite qu’on s’y attarde. « Il faudra aller chercher ces personnes. » Quoi qu’il en soit, ça ne va pas être de la tarte de trouver grâce aux yeux du chef étoilé.
Pour cette première édition du concours, la caisse régionale s’attend à une soixantaine de candidatures. Dans un premier temps, neuf concurrents seront retenus. Ils s’affronteront le 13 février prochain devant le jury du terroir Atlantique Vendée. Pour les départager, la nature des épreuves pour chacune des catégories n’est pas complètement finalisée, mais on imagine que les restaurateurs sortiront leurs casseroles pour accomplir une recette imposée. Pour les agriculteurs et artisans, l’exercice devrait con­sister à exposer leur projet, avec le support qu’ils souhaitent.
Trois lauréats régionaux seront alors désignés : un agriculteur, un artisan et un restaurateur. À la clef, un prix de 5 000 € par catégorie, offerts par la caisse régionale, ainsi que d’autres dotations, dont une publication dans le Bottin Gourmand 2015.
Toujours en février, ces trois lauréats rejoindront les 75 lauréats issus des 25 autres terroirs en compétition pour une grande fête qui se tiendra au Salon de l’Agriculture.

Guillaume de Werbier

(1) Pour s’inscrire (jusqu’au 10 novembre prochain), se rendre sur le site http://www.talents-gourmands.fr. 
L’inscription est ouverte aux professionnels dont le siège social est situé sur le territoire de la caisse régionale 
du Crédit Agricole Atlantique Vendée (départements 44 et 85).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier