Le gouvernement n'exclut pas de taxer les sodas avec édulcorants

Le gouvernement n'exclut pas d'élargir la nouvelle taxe sur les sodas aux boissons contenant des édulcorants comme le propose l'Assemblée nationale afin de financer la baisse du coût du travail agricole.

Interrogée par Canal+ sur la position de l'État sur cette nouvelle disposition, rajoutée par la commission des Finances de l'Assemblée mercredi,  la porte-parole et  ministre du Budget Valérie Pécresse est restée floue. "C'est ce que souhaitent les parlementaires, nous en débattrons. Mais ce sera pour financer la baisse du coût du travail agricole", s'est-elle contenté de répondre. L'objectif est aussi de "permettre à nos agriculteurs de proposer leurs produits aux même prix que l'Allemagne et l'Espagne", a ajouté Valérie Pécresse.

Pour moitié environ, la taxe revue et corrigée contribuera à réduire le coût du travail permanent dans le secteur agricole, qui souffre d'un manque de compétitivité face à nombre de ses concurrents comme l'Allemagne, l'Espagne ou encore l'Italie. Le reste ira notamment à l'assurance maladie.

Initialement, cette taxe sur les sodas devait rapporter 120 millions d'euros et ne devait pas concerner les boissons avec des édulcorants. Elargie, elle devrait rapporter plus du double, soit 250 millions d'euros.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 2

Hervé

Un peu moins de boisson à base de coca ne fera de mal à personne sauf aux industriels:-)

Prof Ducan

On va se mettre au régime : tous à l'eau !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier