Le Tour de France dans l'Aveyron samedi : Le Tour et des agriculteurs toujours !»

Alexandre CAYRAC

Le Tour de France dans l'Aveyron samedi : Le Tour et des agriculteurs toujours !»

Une quinzaine d'agriculteurs de la Salvetat Peyralès a réalisé un coeur géant en labour, pour le passage du Tour de France en Aveyron ce samedi 12 juillet. L'occasion pour les agriculteurs aveyronnais de faire un clin d'oeil hors norme à des millions de téléspectateurs.

Une quinzaine d'agriculteurs de la commune de la Salvetat Peyralès travaille depuis plus de 10 jours à cet ouvrage hors norme. Un seul but : faire participer l'Aveyron à cette grande vitrine estivale des paysages français qu'est le Tour de France. Et qui mieux que les agriculteurs, qui façonnent et préservent depuis des siècles les campagnes aveyronnaises pour réaliser ce clin d'oeil atypique.
Ce coeur géant, signé des agriculteurs de l'Aveyron, sera évidemment destiné aux téléspectateurs de France Télévision, qui grâce aux images aériennes télévisées jouissent d'une vue imprenable sur les paysages du Tour.
«Nous avons envie de dire le tour et des agriculteurs toujours» souligne Dominique Barrau, président de la FDSEA 12. La FNSEA a ainsi fait le pari depuis plusieurs années de s'associer à un événement qui a connu des difficultés d'image.

Opération fédératrice

Une opération fédératrice qui a, selon le secrétaire général de la FNSEA, connu «un écho très positif» dans chaque FDSEA. «Ce n'est pas pour autant que nous reléguons au second plan les dossiers importants pour les agriculteurs, les revenus, les charges, le fioul...mais on peut mener de front le travail syndical et la communication» souligne Dominique Barrau.
Et puis comment ne pas évoquer ce coeur «labouré», ouvrage hors norme qui allie démesure des dimensions et agriculture de précision. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : un coeur de 30 mètres de hauteur et de 30 mètres de longueur, une signature «les agriculteurs de l'Aveyron» de 290 mètres de long sur 15 mètres de hauteur, 2 journées de travail, 15 agriculteurs mobilisés, une charrue, en guise de crayon, qui pèse plus de 2 tonnes, et mesure 4,5 mè-tres de long.
Pour la réalisation, c'est Lionel Serieys, jeune agriculteur d'une trentaine d'années qui a mis du coeur à l'ouvrage. Il avait en effet déjà réalisé une oeuvre similaire en 1999, et donné à voir un «Allez le tour» labouré géant aux spectateurs de la grande boucle.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires