Les abeilles du Haut-Rhin décimées par la nosémose

SC

Les abeilles du Haut-Rhin sont victimes d'une dépopulation importante due à un agent pathogène, la nosémose, sans conséquence pour l'homme, a-t-on appris auprès de la Direction départementale des services vétérinaires (DDSV).

L'ensemble du Haut-Rhin (nord-est) a été déclaré infecté, selon un arrêté préfectoral en date du 1er juillet qui, selon la préfecture, permettra d'organiser des opérations de lutte et suivi de la maladie. C'est le premier arrêté pris en France contre cette maladie.

Originaire d'Asie, le Nosema Ceranae qui est responsable de blocages intestinaux chez l'abeille, est connu en France depuis 2002 et particulièrement présent depuis plusieurs semaines dans le nord-est de la France ainsi qu'en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.

La nosémose n'est absolument pas contagieuse pour l'homme et tous les produits apicoles restent propres à la consommation. Les intempéries des mois d'avril et mai sont la principale explication à la propagation de la maladie, selon Sébastien Mutel, contrôleur sanitaire à la DDSV. « Les abeilles et les colonies étaient faibles. Elles n'ont pas pu faire de réserves et étaient plus réceptives à des pathologies », explique-t-il.

Les services de l'État demandent de brûler les ruches infectées pour éviter toute propagation. Malheureusement, il n'existe aucun traitement. Le retour d'un temps chaud et ensoleillé étant le principal remède.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier