Les agriculteurs sinistrés du Nord-Pas de Calais seront accompagnés

S C

Les agriculteurs sinistrés du Nord-Pas de Calais seront accompagnés
la culture du lin a notamment été endommagée (DR)

Le ministère de l'Agriculture prévoit un "plan d'accompagnement" pour les agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais sinistrés par les récentes intempéries, a promis jeudi Stéphane Le Foll après sa visite sur place.

Ce plan, qui sera détaillé "en fin de semaine prochaine", devrait prévoir des mesures d'allègement ou d'échelonnement de charges notamment et la déclaration de l'état de "calamité agricole" dans certains cas précis, a indiqué à l'AFP l'entourage du ministre.

Les pluies qui sont tombées sans dicontinuer depuis le début du mois d'octobre et en particulier autour de la Toussaint ont noyé les cultures de lin, de pommes de terre et parfois de betteraves. Localement, de 5 % à 90% des surfaces de pommes de terre ne sont pas encore arrachées, selon une première évaluation de la Fédération départementale des syndicats agricoles du Nord (FDSEA) et de la Chambre d'agriculture.

"Le ministre attend les remontées du terrain: dans certains cas tout n'a pas été perdu mais dans d'autres ce sera très difficile", a estimé un conseiller présent au côté de M. Le Foll qui visitait plusieurs exploitations du Nord, dans la région de Dunkerque.  Suite aux inondations, certaines terres restent aujourd'hui encore inaccessibles aux engins agricoles et les récoltes se perdent dans les champs, notamment le lin dans toute la partie littorale de la région.

De même, selon les premières estimations de la FDSEA, qui appelle ses adhérents à se manifester, 5.000 hectares de pommes de terre pourraient être déclarés inaptes à la récolte dans le Nord-Pas de Calais, première région productrice de France.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier