Les ambassadeurs verts de la Loire-Atlantique

Catherine Perrot

Une quarantaine de producteurs du département sont venus à Nantes lundi dernier chercher leur diplôme officiel attestant de leur succès au Concours général agricole. Ils l’ont reçu des mains de Jacques Lemaitre, président de la chambre, Paul Rapion, DDTM adjoint, Bernard Lebeau, vice-président du conseil départemental, ou Bernard Levacher président de la MSA 44-85
Une quarantaine de producteurs du département sont venus à Nantes lundi dernier chercher leur diplôme officiel attestant de leur succès au Concours général agricole. Ils l’ont reçu des mains de Jacques Lemaitre, président de la chambre, Paul Rapion, DDTM adjoint, Bernard Lebeau, vice-président du conseil départemental, ou Bernard Levacher président de la MSA 44-85

Le Concours général agricole de 2015, 145e du nom, a délivré près de 200 médailles à des produits issus des fermes de Loire-Atlantique ! Leurs producteurs étaient à l’honneur, lundi 27 avril dernier, à la chambre d’agriculture

Une quarantaine d’agriculteurs et de producteurs alimentaires étaient réunis lundi soir dernier, à la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique pour y recevoir les diplômes attestant de l’obtention d’une médaille au dernier Concours général de Paris.
Cette cérémonie de remise de diplômes était placée comme toujours sous la houlette du président de la chambre, Jacques Lemaitre, et en présence du DDTM adjoint, Paul Rapion, du président de la MSA 44-85, Bernard Levacher, et du vice-président du conseil départemental, Bernard Lebeau. Les viticulteurs étaient les plus représentés des producteurs, reflet de leur très forte participation à cette épreuve phare que constitue le concours général agricole des vins.
Si tous les ans, les producteurs de vins de Loire-Atlantique sont très nombreux, cette année 2015, les records ont été battus : « Nos agents préleveurs ont récolté 695 échantillons de vins, de 244 viticulteurs. Sachant que le vignoble compte environ 550 producteurs professionnels, c’est donc presqu’un viticulteur sur deux qui envoie des vins au concours général agricole ! », commente Jacques Lemaitre.

159 médailles pour les vins

Au total, tous types de vins confondus (AOC et IGP), 159 médailles ont été récoltées dans le département, soit un taux de réussite de 22 %. Parmi les vignerons présents, ce 27 avril à Nantes, quelques habitués des concours et des médailles (d’or en l’occurrence !) : Véronique Günther-Chéreau (château du Coing à Saint-Fiacre sur Maine), Bernard Chéreau (lui aussi de Saint-Fiacre, récompensé pour deux muscadets et un gros-plant), ou encore Hervé Choblet, du domaine du Haut Bourg, à Bouaye.
Le président de la chambre les a très chaleureusement félicités. Il a aussi profité de sa tribune pour redire tout l’attachement qu’il porte personnellement au muscadet et tout le travail effectué par l’organisme consulaire et ses partenaires pour contribuer au redressement de ce produit phare du département. Travail qui bien sûr n’est pas terminé : « Nous devons réfléchir ensemble et nous mobiliser ensemble pour l’avenir de notre beau vignoble ! ».
Les produits du raisin n’ont pas été les seules boissons primées lors du dernier concours général agricole. Ceux issus des pommes ont également connu un beau succès, avec notamment deux médailles d’or et une d’argent, respectivement pour les cidres fermiers brut et demi-sec et le jus de pomme fermier, de la ferme Saint-Charles de Plessé. Les cidres Kérisac de Guenrouët étaient également représentés lors de cette soirée, car une médaille de bronze leur a été attribuée pour leur cidre bouché doux IGP de Bretagne.
Autre boisson typiquement nantaise (grâce aux liens de la ville avec les Antilles), les punchs au rhum de la société Rhums et cocktails sont repartis quant à eux avec quatre diplômes : une médaille d’or et trois médailles d’argent pour des « rhum metiss’ » aux arômes variés.
Un seul élevage est venu pour la soirée, mais c’est le plus titré de cette année : le Gaec Menet, qui a reçu deux premiers prix de section, respectivement pour Futée et Héro, une vache et un taureau de la race blonde d’Aquitaine.

Des premières

Quant à Dominique Friou, il mériterait peut-être aussi le titre d’éleveur, puisqu’il élève des huitres à Bourgneuf en Retz. Pour sa première participation au concours général, il récolte une médaille de bronze pour ses huîtres creuses spéciales des Pays de la Loire.
À propos de « première participation », c’était aussi celle du conseiller départemental nouvellement élu et vice-président délégué au développement économique de proximité et à l’économie sociale et solidaire, Bernard Lebeau. Cet élu, qui est aussi le maire de Plessé, – et agriculteur ! – a rappelé que la participation au Concours général agricole était avant tout une histoire de passion des agriculteurs pour leurs métiers et leurs produits : « Ils y consacrent beaucoup d’énergie. Ils sont les ambassadeurs verts de la Loire-Atlantique ! »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier