Les anti-OGM craignent le retour du maïs MON810 en France

Les anti-OGM craignent le retour du maïs MON810 en France
Un seul OGM est cultivé dans l'UE, le maïs MON810, essentiellement en Espagne et au Portugal.

A l’approche du printemps, les militants anti-OGM s’inquiète de la possibilité, pour les producteurs de maïs, de se fournir en semences OGM MON810. Ils ont occupé vendredi pendant près de 12h les locaux de Monsanto à Trèbes, dans l'Aude, pour obtenir du gouvernement un nouveau moratoire sur la culture de ce maïs transgénique.

Les militants, qui répondaient à un appel du Collectif des faucheurs volontaires, ont investi le site par surprise vendredi après-midi et certains d'entre eux se sont enchaînés, sous le regard à la fois curieux et désabusé du personnel du site désormais habitué aux opérations coup de poing des anti-OGM.

"Nous sommes venus aujourd'hui (vendredi) chez Monsanto pour exiger des ministres de l'Agriculture et de l'Environnement qu'ils s'engagent par écrit à prendre un moratoire sur le MON810", a ensuite expliqué par téléphone Jacques Dandelot, le porte-parole du collectif anti-OGM 31.

En août, le président François Hollande avait confirmé une prolongation du moratoire sur la culture du maïs transgénique MON810 de Monsanto. Mais le Conseil d'État, plus haute juridiction administrative française, a  annulé l'interdiction de cultiver le MON810 en France, pour non-conformité au droit européen. Les ministres de l'Agriculture Stéphane Le Foll et de l'Écologie Philippe Martin avaient dans la foulée rappelé "l'engagement du gouvernement (de) maintenir le moratoire sur la mise en culture de semences OGM".

Monsanto ne vendra pas de maïs MON810 cette année

Un représentant de la direction du site de Trèbes a de son côté assuré vendredi aux militants que "Monsanto ne vendrait pas de maïs MON810 cette année, même si le moratoire n'était pas renouvelé", a rapporté le porte-parole des anti-OGM.

"Pour l'instant, il n'y a pas de moratoire et le printemps n'est pas si loin que ça" a cependant insisté M. Dandelot, soulignant que les militants ne se satisfaisaient pas de ces promesses.

"Nous ne quitterons pas les lieux tant que le gouvernement ne s'engage pas à faire une communication  dans les quatre jours en direction des semenciers et des agriculteurs pour leur déconseiller de commercialiser ou d'acheter des semences OGM en précisant que le gouvernement prépare un moratoire  qui sera effectif avant les semis de 2014 ce qui interdira toute culture et récolte", a déclaré le porte-parole des anti-OGM peu avant minuit.

Les manifestants n’ont pas obtenu gain de cause et ont été délogés dans la nuit par les gendarmes.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 4

geo

Pour compléter @fairytales, il paraît aberrant de voir que, face à un déficit d'image considérable dont souffre le métier d'agriculteur, certains d'entre-eux arrivent à penser que l'avenir passe par des solutions dont l'opinion publique ne veut pas entendre parler.

fairytales

tout va bien les agrciulteurs se plaignent de ne plus avoir de liberté et ils s'enchainent eux memes...... je ne parle pas de ceux qui occupent monsanto ...non ceux qui veulent a tous prix faire du monsanto 810 , afin d'etre pieds et poings liés , de bons esclaves de l'agro industrie
attention au retour de baton les consommateurs ne veulent pas en bouffer, l'image de l'agriculteur fédé de base ( pleonasme ) est deja assez degradé pour ne pas en rajouter une couche

narthex

@saj: Avec des sujets comme:"Prolifération de mauvaises herbes résistantes aux USA" ne trouvez vous pas qu'on peux ce poser des questions par rapport au OGM...et les sujets de ce genre ne manque pas. Ensuite la manière dont ces militants agissent ,tout le monde peut avoir son avis la dessus; mais face à des multinationales comme Monsanto et leur manière d'agir ,comment faire?
Au moins ces militants AGISSENT......

saj

Oh bah fallais les laisser enchainés, une fois mûr ils seraient partis seul ! leur envoyer la force publique leur donne bien trop d'importance !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier