Les députés LR défendront jeudi "la compétitivité de l'agriculture"

AFP

Les députés LR défendront jeudi "la compétitivité de l'agriculture"

L'Assemblée nationale examinera jeudi une proposition de loi des députés LR visant à "restaurer la compétitivité de l'agriculture française", en pleins Etats généraux de l'alimentation.

L'adoption de ce texte, dans le cadre de la "niche" réservée au principal groupe d'opposition", permettrait de donner "un signal politique fort" aux agriculteurs "sans attendre les conclusions des Etats généraux", fait valoir son auteur, Arnaud Viala, élu de l'Aveyron. Mais la majorité La République en marche a rejeté une première fois la proposition de loi en commission mercredi. "On est tout à fait conscients" de "l'urgence de la situation" et "un certain nombre d'articles" sont "intéressants", mais des annonces seront faites mercredi par le président de la République, a indiqué le député Jean-Baptiste Moreau, lui-même agriculteur, et chef de file LREM sur ce texte. M. Viala entend imposer une "meilleure rémunération" des producteurs de façon à "garantir la prise en charge de leurs coûts de production", via notamment un renforcement de leurs pouvoirs de négociation face aux industriels et aux distributeurs.  

Autre mesure phare: l'allègement des normes et réglementations encadrant l'activité agricole, jugées "considérables" et ne permettant pas d'atteindre une "compétitivité dans l'espace européen". Plusieurs dispositions doivent en outre permettre d'abaisser les charges fiscales des agriculteurs et de "faciliter la transmission des exploitations" à la nouvelle génération pour remédier à la perte d'attractivité du métier. Pour enfin "replacer l'agriculture au coeur de l'aménagement du territoire", il est proposé de modifier le code de l'urbanisme afin de faciliter la construction de bâtiments nécessaires à l'exploitation agricole ou au tourisme rural.

Sur le même sujet

Commentaires 1

AGREGATS

La compétitivité agricole Française et en partie Européenne n'est plus à la hauteur..Nos structures sont dépassées par rapport à certaines régions du globe qui vont nous inonder de denrées à bas prix..Nos unités de production deviennent désuètes..

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier