Les échéances agricoles de cette fin 2011

Thierry Michel

La rentrée se profile. Tour d'horizon des moments-clés de ce mois de septembre et de quelques passages incontournables d'ici la fin de l'année.

Il y a un an, la rentrée de septembre n'était pas facile, mais un sentiment d'optimisme, prévalait globalement. Changement radical cette année : le climat économique mondial est morose, voire déprimé, en raison d'une très grande incertitude sur l'avenir économique de la planète. Si les questions de dettes peuvent paraître éloignées des problématiques de l'agriculture, il n'en demeure pas moins vrai que les décisions qui seront prises pour limiter les effets de la crise pourraient fortement impacter les entreprises et les ménages, donc la production, la distribution et la consommation de biens et services. Difficile d'y voir clair en ce moment, d'autant qu'aucun responsable politique et économique (que ce soit en France, en Europe ou ailleurs) ne semble détenir de solution viable. La recherche et la mise en oeuvre de remèdes sont d'autant plus compliquées que le calendrier électoral apparaît comme un bon prétexte pour repousser certaines décisions.

La future Pac à l'horizon

Rien que pour l'Europe et les quatre derniers mois de l'année, des élections auront lieu au Danemark, en Pologne, en Bulgarie, en Espagne. Et bien sûr, sur la ligne d'horizon encore un peu floue, les élections présidentielles française et américaine de 2012. Pour le monde de l'agriculture, pragmatisme fait loi, ou plutôt Pac. C'est bien évidemment l'échéance d'octobre, entre le 5 et le 12, qui est biffée sur les agendas. À cette date, la Commission européenne doit rendre publique la totalité des détails de la réforme structurelle de la Pac pour l'après 2013. Tout cela sur fond de discussions extrêmement serrées sur le budget global de l'Union européenne (UE) et sur celui de l'agriculture en particulier. Même si le niveau des dépenses en faveur de la Pac devrait rester identique, la part du budget agricole doit passer, selon Bruxelles, de 39 % à 36 % dans le budget total pour la période 2014-2020. À noter que les représentants professionnels (AGPB) des producteurs de blé feront un point sur les propositions de la Commission le 6 septembre. Les maïsiculteurs les auront précédés, le 5 septembre, avec une table-ronde sur les enjeux de la Pac 2014-2020, lors des Journées maïs 2011 de Grenoble. Le 8 septembre, la meunerie française se penchera sur la difficile thématique de l'incertitude des marchés, lors de sa convention nationale. Autre sujet qui intéressera l'agriculture, au niveau international, un nouveau cycle de négociations sur les changements climatiques, du 28 novembre au 9 décembre, à Durban en Afrique du Sud. Peu d'avancées semblent possibles aujourd'hui. Les mêmes pays campent sur les mêmes positions en matière d'abaissement des émissions de CO2 ou de niveaux de référence à prendre en compte. L'UE s'est engagée sur une réduction de 20 % d'ici 2020. Dans ce cadre, l'Acta, le réseau des instituts des filières animales et végétales, propose un colloque, intitulé “Impacts du changement climatique en agriculture : réalités et pistes de recherche”, le 24 novembre.

 

Salons, colloques et conférences

Comme d'habitude, la rentrée est marquée par le Space (25e édition) qui tient salon du 13 au 16 septembre à Rennes (Ille-et-Vilaine) et par le Sommet de l'élevage, qui célèbre ses 20 ans d'existence, les 5, 6 et 7 octobre à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Tours (Indre-et-Loire) accueille, le 16 septembre, un colloque sur cancer et travail en agriculture, organisé par l'Institut national de médecine agricole et la MSA. Le 26 septembre, la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) organise un colloque d'une journée intitulée agriculture et concurrence. La quatrième biennale européenne de la montagne se tient à Gérardmer (Vosges) les 13 et 14 octobre autour du thème de l'innovation dans les espaces montagnards. En plaine, “Betteravenir 2011 - Le salon de la betterave” se déroule les 26 et 27 octobre dans l'Aisne et réunira près de 15 000 visiteurs.
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Source L'Union du Cantal

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier