Les femmes et les hommes au cœur de JA !

Candice Barbo

Les Jeunes Agriculteurs de Loire-Atlantique ont fait le voyage en Bretagne pour le congrès national.
Les Jeunes Agriculteurs de Loire-Atlantique ont fait le voyage en Bretagne pour le congrès national.

Pour son 48e congrès national, le réseau Jeunes Agriculteurs s’est donné rendez-vous à Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor. Du 3 au 5 juin, ils étaient plus de 700 congressistes, dont 46 des Pays de la Loire et 6 de Loire-Atlantique.

Au cours de ces trois jours, les travaux ont résolument mis les fem­mes et les hommes au cœur de chaque dossier, à travers les différents rapports : rapport d’activité, rapport mo­ral et rapport d’orientation. Lors de l’ouverture officielle du congrès, François Thabuis, président de JA pour la mandature 2012-2014 l’a bien exprimé : « Nous sommes un syndicat d’hommes et de femmes qui se battent pour une agriculture faite d’hommes et de femmes nombreux. »

Rapport d’activité : « L’actif au centre de nos préoccupations »

Lors de la première journée du congrès, consacrée principalement au rapport d’activité, les débats ont particulièrement mis l’actif au centre des préoccupations de JA. Une question qui a été un enjeu décisif avec la réforme de la PAC et la Loi d’Avenir, et pour laquelle JA a su faire entendre sa voix. « La reconnaissance des actifs professionnels agricoles reste un défi pour lequel nous comptons bien continuer à nous battre », déclarait François Thabuis suite à la validation du rapport d’activité par l’ensemble des délégations.

Rapport moral : J’adhère !

Présenté par Gaël Gautier, secrétaire général de JA, le rapport moral, débattu mercredi matin, a lui aussi mis les hom­mes et les femmes au cœur des réflexions. La recherche d’adhérents, ces femmes et ces hommes qui composent le ré­seau JA, est une problématique pour laquelle le rapport moral, validé lui aussi par l’intégralité des délégués, a ap­porté des pistes de solutions, une sorte de feuille de route, que chaque échelon pourra s’approprier en fonction de ses besoins et de ses objectifs.

Rapport d’orientation : une seule agriculture, celle des Hommes

La deuxième journée du con­grès a principalement été con­sacrée au rapport d’orientation. Un rapport en lien avec l’année internationale de l’agriculture familiale (AIAF), portée par JA et l’Afdi qui tente de répondre à une question centrale : « quel modèle agricole pour répondre aux attentes des agriculteurs et du consommateur ? ». Stépha­ne Lecoq, rapporteur, nous explique la démarche : « Ce rapport nous a permis de découvrir de nombreuses choses et de faire preuve d’ouverture d’esprit. Nous pensons qu’il faut impérativement que le modèle de demain soit viable, avant tout. Grâce à l’Aiaf, nous avons vu ce qui se faisait dans le reste du monde, et en avons tiré les enseignements. Les jeunes doivent être maîtres de leurs actes et de leurs décisions ».

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires