Les graines et pousses produites en Egypte restent interdites

Les graines et pousses produites en Egypte restent interdites
Les graines de fenugrec sont utilisées dans l'alimentation car elles sont très riches en phosphore ou magnésium notamment.

L'Union européenne décide de prolonger jusqu'au 31 mars 2012 une interdiction d'importer toutes graines et pousses produites en Égypte, après avoir établi un lien entre un lot de fenugrec venu de ce pays et une souche mortelle de la bactérie E.coli.

L'interdiction, décrétée une première fois le 5 juillet, a été dictée par le principe de précaution et par la virulence de la bactérie. Elle devait initialement être levée le 31 octobre. Bruxelles a décidé de la prolonger car les mesures prises par les autorités égyptiennes pour garantir la sécurité sanitaire de ces graines et pousses ont été jugées "insuffisantes". Un avis scientifique a été demandé à l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) et toutes les décisions seront fondées sur cet avis "attendu pour la fin du mois d'octobre".

La fermeture des marchés de l'UE aux graines et pousses de fenugrec, de soja et de roquette produites en Egypte a été prise à la suite de la découverte d'un lot porteur de la souche particulièrement dangereuse O104:H4 de la bactérie E.coli entérohémorragique (Eceh). L'intoxication due à cette souche a fait 49 morts en Allemagne et un en Suède. Elle a ensuite touché la ville de Bordeaux, en France, où une dizaine de personnes sont actuellement hospitalisées.

49.000 tonnes de graines germées importées en 2010

Une enquête minutieuse pour remonter à l'origine a permis à l'EFSA de trouver un lien entre les épidémies et un lot de 15 tonnes de graines de fenugrec, une plante aux feuilles ovales, proches du trèfle, achetées en Egypte en 2009. Arrivée en novembre 2009 dans le port d'Anvers en Belgique, la cargaison a ensuite été acheminée jusqu'à Rotterdam aux Pays-Bas, puis livrée à un importateur en Allemagne. Ce dernier a ensuite revendu le produit à des distributeurs en Allemagne et au Royaume-Uni. Les Britanniques ont revendu les 100 lots de semences incriminés dans l'épidémie à Bordeaux, en France.

L'UE a importé d'Egypte 49.000 tonnes de ce type de graines germées en 2010 pour une valeur de 56 millions d'euros. Les graines de fenugrec sont utilisées dans l'alimentation car elles sont très riches en phosphore ou magnésium notamment. Elles sont également utilisées comme épice et la plante peut être utilisé comme engrais dans l'agriculture biologique.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier