Les instituts techniques s’associent pour aider les agriculteurs à produire «plus et mieux»

S C

Les instituts techniques s’associent pour aider les agriculteurs à produire  «plus et mieux»
L’accompagnement des agriculteurs sera assuré par des conseillers dédiés et certifiés (DR)

InVivo AgroSolutions, Arvalis et le Cetiom ont décidé de s’associer pour mieux accompagner les agriculteurs dans le changement de leurs pratiques pour produire plus et mieux.

InVivo AgroSolutions et les instituts techniques agricoles Arvalis-Institut du végétal et Cetiom (Centre technique des oléagineux et du chanvre) ont signé le 1er juillet 2013 un accord cadre de collaboration pour accompagner, outiller et former les ingénieurs et techniciens en charge du conseil auprès des agriculteurs avec pour objectif de les aider à produire plus et mieux.

Une majorité des agriculteurs sont prêts

« Les enquêtes effectuées auprès des agriculteurs montrent qu’une majorité d’entre eux sont prêts à s’engager individuellement ou collectivement dans une dynamique de changement créatrice de valeur s’ils sont accompagnés » expliquent les instituts dans un communiqué commun.

Les expériences d’agriculteurs pionniers, les expérimentations effectuées par les coopératives et les instituts techniques et de recherche auraient permis d’identifier des pratiques et systèmes de production qui sont à la fois productifs, compétitifs, économes en ressources et respectueux de l’environnement.

 

Une collaboration inédite

Le dispositif d’accompagnement élaboré par InVivo AgroSolutions, Arvalis et le Cetiom comporte notamment la mise en commun de données et de références économiques et agro-environnementales. « Certaines problématiques telles que l’amélioration de la qualité de l’eau, l’enrichissement de la biodiversité, la réduction de l’impact des pratiques sur le climat, requièrent des approches territoriales qui dépassent le cadre de l’exploitation. Elles nécessitent des diagnostics et des plans d’action à l’échelle des territoires qui s’inscrivent sur la durée » expliquent-ils.

Il prévoit également la formation et le suivi des conseillers. L’accompagnement des agriculteurs sera assuré par des conseillers dédiés et certifiés. Cette nouvelle fonction de conseil stratégique (approche globale du système d’exploitation) est complémentaire de la préconisation (choix variétal, nutrition et protection des cultures). Cette organisation est déjà en place dans certaines coopératives.

Des outils de conseil et d’aide à la décision seront notamment mis à disposition des agriculteurs et notamment des outils de pilotage de la nutrition et de la protection des cultures, de gestion des objectifs et des performances économiques de l’exploitation. Les instituts assureront également la Certification des résultats environnementaux issus de ce conseil stratégique.

Sur le même sujet

Commentaires 1

jobi

Tres bonne idee mais y ajouter un suivi aussi du cheptel laitier ,viande

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier