Les Territoires pour répondre aux besoins du terrain

CA 63 BOISSIER

Claude Voisin : "Merci aux paysans, aux représentants de différentes structures et d’organismes agricoles qui ont accepté de participer à ces instances. »

Claude Voisin responsable du Comité de Liaison des Territoires, explique ce que les paysans et les partenaires de la Chambre d'agriculture, peuvent et doivent attendre des équipes d’élus et de techniciens, mises en place sur 7 territoires (antennes décentralisées de la Chambre) dans le Puy-de-Dôme. Et ce grâce à des actions issues en droite ligne des 3 axes stratégiques arrêtés par les élus au sein du projet « Cultivons l’avenir ! » (voir encadré).

Les 3 axes stratégiques de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme

Le président de la Chambre d'agriculture (au centre), entouré des rsponsblas professionnels du Territoire Combrailles (à gauche Christien Meurdefroid, à droite Olivier Chapuzet)

1/ Favoriser le renouvellement des générations et susciter le maximum d’installations

2/ Vivre de son activité agricole en étant acteur de son environnement

3/ Renforcer la coopération territoriale et encourager les démarches collectives

La présentation du territoire Livradois - Forez

Piloter des territoires ouverts

« Nous avons opté pour le terme Territoire qui recouvre une notion plus large que Petite Région Agricole, précédemment utilisé. Et on reprend la dénomination de l’APCA* : Agriculture et Territoire. »

Claude Voisin souligne que les changements de délimitation de ces zones, émanent de la demande de personnes de terrain. « Nous avons agi en sorte de faciliter l’accès à nos antennes décentralisées. Celui ou celle qui se sent plus proche d’un Territoire que celui attribué à son secteur, sera le bienvenu. Notre but ? Faciliter les démarches, rendre un service adapté aux besoins spécifiques de chacun, grâce à la proximité, à des équipes conduites par un conseil de territoire appuyé par un comité de pilotage.

Merci aux paysans, aux représentants de différentes structures et d’organismes agricoles qui ont accepté de participer à ces instances. »

*Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture

Presentation du territoire Dore-Bois Noirs

Autonomie des fermes, respect des spécificités

« Pour le Puy-de-Dôme, quel que soit le territoire, notre priorité est l’autonomie des fermes, en fonction des besoins de chaque zone. On veut apporter une parade technique, administrative aux problèmes locaux, grâce à la présence physique des équipes, que nous avons renforcées en moyens et en effectifs. »

Le responsable du Comité de Liaison qui a constaté la tendance « chacun pour soi dans son coin », et pour faire face à ce repliement, justifie la volonté des élus de la Chambre, de rassembler toutes les forces du département. L’objectif ? Répondre collectivement aux besoins de l’agriculture de demain. Il prône le dialogue avec les collectivités, par exemple sur le foncier, « car leurs objectifs  ne correspondent pas toujours aux nôtres. »

Il conclut sur l’importance que le développement, une des clés de l’autonomie des fermes, se fasse à partir des demandes identifiées par les agriculteurs. « Nous nous devons de garder un maximum de paysans sur chaque commune, (car un paysan s’il est seul ne pourra pas résister…). C’est ce que fait la Chambre et qu’elle continuera de faire, en apportant un large éventail de services et de savoir-faire à travers ses Territoires. »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires