Loi de modernisation : Le Sénat adopte le volet « alimentation »

Le Sénat a adopté jeudi le volet « alimentation » du projet de loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche (LMAP) qui pose le principe d'une « politique publique de l'alimentation » pour assurer « une alimentation sûre, diversifiée » et produite « dans des conditions durables ».


« La politique publique de l'alimentation est définie par le gouvernement dans un programme national pour l'alimentation après avis du conseil supérieur d'orientation et de coordination de l'économie agricole et alimentaire et du Conseil national de la consommation », édicte l'article 1 du projet de loi.

Le texte prévoit notamment que les restaurants scolaires et universitaires, ainsi que les services de restauration des crèches, des hôpitaux, des maisons de retraite, publics et privés, « sont tenus de respecter des règles relatives à la qualité nutritionnelle des repas qu'ils proposent déterminées par décret ». En conséquence, « les gestionnaires et les personnels de ces services reçoivent une formation spécifique relative à la nutrition », ont prévu les sénateurs.

En outre, « afin de répondre dans les meilleures conditions aux besoins alimentaires des plus démunis, il est mis en place une politique de stockage de tous produits alimentaires », a décidé la Haute Assemblée.

Les sénateurs ont par ailleurs prévu que « les associations oeuvrant pour l'aide alimentaire aux plus démunis peuvent s'organiser pour acheter des produits alimentaires en période de surproduction quel que soit le domaine de production, et les stocker ».


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires