Loire-Atlantique Assemblée générale du syndicat des éleveurs limousins

Catherine Perrot

Loire-Atlantique Assemblée générale du syndicat des éleveurs limousins
20170131_DSC_6789.JPG - ©

Le syndicat des éleveurs de bovins limousins s’est réuni le 16 février dernier en assemblée générale. Comme d’habitude, l’activité du label rouge, en légère baisse, mais toujours intense, y a été détaillée.

Une quarantaine de personnes étaient présentes, le 16 février dernier, à l’assemblée générale du syndicat des éleveurs de Loire-Atlantique qui s’est tenue à Vigneux de Bretagne. Une assemblée générale où il a bien sûr été question des difficultés du secteur de la viande, que l’on retrouve à tous les niveaux dans la race limousine : baisse de vente de la viande en boucheries, baisse de ventes des reproducteurs, réduction de l’export, diminution du nombre d’adhérents au Herdbook.
Des baisses qui toutefois ne sont pas dramatiques, et même, pour ce qui concerne les animaux reproducteurs, semblent transitoires : la dernière vente de la station nationale limousine de Lanaud (87) s’est révélée « très encourageante » selon le président du syndicat limousin de Loire-Atlantique, Gérard Ménard.
Une baisse peu marquée en Loire-Atlantique
L’activité du Label rouge limousin, géré par le GIE Proralim (éleveurs + bouchers), est elle aussi en baisse sur sa zone d’activité (Bretagne + Loire-Atlantique), de 6 % en nombre d’animaux et 4 % en volumes commercialisés. Toutefois, sur la Loire-Atlantique, la baisse n’est que de 1 %. Avec 401 animaux livrés en 2016, les 45 éleveurs engagés de Loire-Atlantique représentent 14 % des volumes totaux.
Plus d'information dans votre prochaine édition de Loire-Atlantique Agricole.

Source Agri44

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier