Maine-et-Loire : Un nouveau site de France Champignon bloqué par des salariés

Des salariés de France Champignon qui occupent depuis vendredi le site de la conserverie de Beaufort-en-Vallée (Maine-et-Loire) après l'annonce de sa fermeture bloquaient mercredi matin le site voisin de Longué, a-t-on appris de source syndicale.

Les salariés grévistes bloquent depuis 05H00 les entrées et sorties des camions de ce site de production sans empêcher la libre circulation des personnels, selon la même source. Une réunion avec la direction de l'entreprise est prévue dans la matinée.

Les salariés qui s'opposent à la disparition du site de Beaufort-en-Vallée employant quelque 150 personnes revendiquent notamment une prime extra légale de départ de 50.000 euros. Le projet, annoncé en début de semaine dernière aux représentants des salariés, devrait être détaillé jeudi lors d'un comité d'entreprise. Il devrait se traduire par une première vague de suppression de 90 emplois entre mai et juin prochains. Puis une seconde à la fermeture de l'usine en octobre 2011.

L'activité de la conserverie sera rapatriée sur les deux autres sites de conditionnement de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire) et Thouars (Deux-Sèvres). Premier producteur et transformateur français de champignons, numéro deux mondial du secteur, France Champignon emploie près de 1.300 salariés. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros en 2009.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires