Maisons-Alfort : Un collectif pour « sauver les abeilles » au siège de l'Afssa

Une demi-douzaine de membres du Collectif « Sauvons les abeilles, sauvons les hommes » se sont rendu au siège de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) pour dénoncer le danger des pesticides.

Six membres de ce collectif, l'un d'eux habillé en apiculteur, se sont rendus au siège, à Maisons-Alfort (Val-de-Marne), où ils n'ont pu franchir la zone sécurisée.

L'objectif de cette action était de « rappeler le danger de la plupart de pesticides, notamment l'insecticide Cruiser, pour les abeilles comme pour les agriculteurs », a expliqué Rémi Filliau, porte-parole de ce collectif nouvellement créé.

« Nous voulons envoyer un message aux décideurs à l'occasion de la semaine sans pesticides », a-t-il ajouté, précisant avoir rencontré la directrice générale adjointe de l'Afssa, Valérie Baduel.

Apiculteurs et associations de défense de l'environnement estiment que les pesticides sont en grande partie responsables de la surmortalité des abeilles. Soulignant que le taux de surmortalité de 30 à 35 % des abeilles, du à une multiplicité de causes, n'était « plus contestable », un rapport parlementaire avait préconisé fin 2008 le renforcement urgent de la filière apicole.

La « semaine sans pesticides », qui se déroule du 20 au 30 mars, veut mettre en lumière les alternatives aux produits chimiques, dans les grandes cultures mais aussi les espaces verts et les jardins.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier