Maladie : La grippe n'est pas «porcine»

SC

La consommation de viande de porc ne présente aucun danger pour les consommateurs, assure l'association nationale des industries agroalimentaires (Ania) pour qui cette grippe est appelée improprement porcine.

Pour l'Ania, «il ne s'agit pas d'une crise alimentaire», en conséquence, la consommation de viande de porc ne présente aucun danger pour la santé des consommateurs. L'Organisation mondiale de la santé animale a également fait une mise au point, estimant que l'expression «grippe porcine» était inappropriée. Depuis, les médias l'ont rebaptisée grippe mexicaine. «Il serait logique d'appeler cette maladie ‘grippe nord-américaine'», indique de son côté l'OMS.

Le qualificatif «porcine» fait référence à la souche du virus (H1N1), à l'origine abritée par le porc. Le virus actuellement incriminé (AH1N1), modifié génétiquement via l'animal puis transmis à l'homme, se transmet exclusivement par voie respiratoire, d'homme à homme. «Les cas recensés au Mexique et aux États-unis se trouvent en milieu urbain, et non dans des élevages», souligne l'Ania .

Pas d'incidence sur le cours du porc en France


Plusieurs pays ont toutefois décidé d'arrêter les importations de porc en provenance des zones touchées. La Thaïlande, comme la Chine, ont annoncé la suspension des importations du Mexique et de trois États américains (Texas, Kansas et Californie).

En Russie, les autorités ont annoncé l'interdiction des importations de viande des régions affectées et l'ont étendu aux produits préparés, n'ayant pas subi de traitement thermique, en provenance du Guatemala, du Honduras, de Colombie, du Costa-Rica, de Cuba, du Nicaragua, du Panama, du Salvador, ainsi que de plusieurs états américains. L'Indonésie et le Liban ont interdit toutes les importations de porc, quel que soit le pays d'origine.

En France, les cas de grippe porcine n'ont eu aucune incidence sur les cotations au marché au cadran de Plérin (Côtes d'Armor), référence nationale pour les cours du porc. Le marché a terminé lundi à 1,20 euro le kg, soit la valeur de lundi dernier.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier