Maladie : La grippe porcine arrive en Europe

SC d'après AFP

Le virus de la grippe porcine, qui aurait fait plus de cent morts au Mexique, arrive en Europe avec un cas confirmé lundi en Espagne. De nombreux pays à travers le monde prennent des mesures pour contenir l'épidémie.

L'Espagne a annoncé le premier cas confirmé en Europe, chez un jeune homme de 23 ans qui a séjourné au Mexique. Une vingtaine de cas suspects sont encore sous observation en Espagne. Le bilan le plus lourd est enregistré au Mexique, où le gouvernement fait état de 103 morts « probables » et 1.614 malades traités, dont 400 encore hospitalisés. Le nombre des morts avérés au Mexique est toutefois maintenu à 20. Aux États-unis, où l'état d'urgence sanitaire a été déclaré, vingt cas ont été confirmés, sans aucun décès. Le Canada est touché, avec six cas confirmés. La Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, Israël, l'Espagne, le Brésil et la Colombie ont également fait état de cas suspects.

La crainte de la propagation du virus conduit de nombreux pays à mettre en place des contrôles aux aéroports, à recommander à leurs ressortissants d'éviter ces destinations et à placer sous surveillance ceux qui reviennent du Mexique avec des symptômes grippaux. La commission européenne appelle les Européens à éviter les déplacements non indispensables dans les zones affectées par la grippe porcine, notamment le Mexique et certains États américains.

Les ministres de la Santé de l'Union européenne vont tenir une réunion extraordinaire jeudi pour faire le point sur la menace représentée par la grippe porcine et les mesures à mettre en place. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui a mis en garde contre le « potentiel pandémique » du virus, prévient que le nouveau virus pourrait évoluer et devenir « beaucoup plus dangereux ». Toutefois, l'organisation estime que la planète est, grâce à l'expérience de la grippe aviaire, mieux préparée face à un risque de pandémie.

Le groupe pharmaceutique suisse Roche s'est dit prêt à expédier dans le monde 3 millions de doses de Tamiflu, médicament recommandé par l'OMS contre le virus de grippe porcine. Ces doses étaient initialement prévues pour faire face à la menace de la grippe aviaire.


Publié par SC d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier