Météo : La France a chaud !

La France connaît depuis deux jours des records de températures dans certaines régions. Ce « pic de chaleur» sera de courte durée car dès aujourd'hui les températures vont commencer à baisser.

Il fait chaud, très chaud. Comme ces deux derniers jours, une chaleur écrasante recouvre encore aujourd'hui la majeure partie de la France. Des côtes méditerranéennes au Nord-est, les températures pourront atteindre parfois 35 à 37°C. Mais le pic est derrière nous : à l'ouest, les températures vont avoir tendance à baisser. Le temps sera lourd et orageux. « Ce mardi matin, le risque d'orages se maintient sur les régions situées au nord de la Seine jusqu'en Belgique. En cours de journée d'autres orages éclateront du Limousin au Nord puis de l'Auvergne aux Ardennes » prévoit MétéoServices dans ses alertes météorologiques. MétéoServices appelle à la prudence sur toutes ces régions car certaines cellules orageuses pourront s'avérer puissantes avec des pluies soutenues, des chutes de grêle et de soudaines rafales de vent.

On assiste bien à un pic de chaleur puisqu'en 48 heures on a gagné plus d'une dizaine de degrés et que l'on va en reperdre une dizaine tout aussi rapidement d'ici mercredi. Ce phénomène météorologique de courte durée, qui n'a rien d'exceptionnel, serait provoqué par une vaste dépression sur les Iles britanniques « qui aspire actuellement l'air très chaud sur le nord de l'Afrique et l'Espagne et le fait remonter vers la France », explique Météo France.

L'intensité de ce pic de chaleur est toutefois exceptionnelle. Dimanche déjà on a battu des records de chaleur pour un mois de juin avec notamment 39,2 degrés à Bordeaux.


L'été sera « plus chaud en moyenne »

Il ne s'agit pas, pour l'instant, d'une canicule puisque le mot « canicule » désigne un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée. Or, dès mercredi, les températures ne seront à un niveau estival que sur une toute petite partie de l'Est du pays, avec 25 à 26 degrés en Alsace et Rhône-Alpes et une trentaine de degrés sur les régions méditerranéennes. Ailleurs, on repassera au-dessous des moyennes d'une fin juin. Il fera 22 à 23 degrés en région parisienne, soit des températures plutôt basses pour cette période.

Dans ses prévision saisonnières Météo France prévoit un été plus chaud en moyenne sur les trois mois juin-juillet-août, selon une synthèse établie à partir des prévisions de plusieurs centres météorologiques dans le monde. Cela ne permet pas de savoir s'il y aura des pics de chaleur, s'ils seront suivis de températures plus fraîches ou si on sera en permanence avec des températures au dessus des moyennes de saison.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier