Météo : Le manque d'eau s'accentue en février

Au cours du mois de février, la température moyenne de la Francemétropolitaine est de 7°, soit un de plus que la normale. Le niveau des précipitations est, quant à lui, inférieur aux normales saisonnières sur la quasi totalité du territoire.

Toutes les régions, sauf la Corse, sont concernées par cette relative douceur mais concerne surtout la moitié nord du pays. Mais c'est le déficit de précipitation qui caractérise ce mois de janvier 2011.
Pour le deuxième mois consécutif, les précipitations sont déficitaires. Le niveau moyen national du déficit des précipitations du mois de février s'élève à 28 % par rapport au niveau normal.

Quelle que soit la région, la pluie a été quasi inexistante jusqu'au 12 février. Entre le 1er et le 20 février, on observe une pluviométrie déficitaire sur la quasi totalité du territoire. Les déficits de précipitations les plus importants sont localisés essentiellement sur l'axe central de la France. Seuls la pointe ouest de la Bretagne et surtout l'extrême sud-est ont eu des excédents de précipitations.

Depuis le mois l'automne (septembre 2010), les précipitations cumulées sont inférieures à la normale sur la grande majorité du territoire, et plus particulièrement en Savoie et dans l'Aveyron. Les secteurs excédentaires sont disséminés sur tout le territoire, avec une concentration plus importante sur le pourtour de la métropole.

Le niveau des réserves utiles des sols en eau est en baisse et passe en dessous du niveau normal sur la majeure partie de la France métropolitaine. Ce niveau est le plus bas sur la moitié nord de la région Midi-Pyrénées. Toutefois, il reste encore au dessus de la normale en Corse et sur tout le pourtour méditerranéen.

Source Agreste Conjoncture (Climatologie)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier