Météo : Le mois de février prend froid

SC d'après Agreste

La température moyenne du mois de février se situe en dessous de la valeur normale de saison, sur tout le pays. Les pluies, déficitaires en février, sont tombées principalement sur les régions de la vallée du Rhône.

La température moyenne de la France métropolitaine est de quatre degrés durant le mois de février, et se situe, d'après le service statistique du ministère de l'Agriculture, un peu plus d'un degré en dessous de la normale. Le froid a été particulièrement présent au milieu du mois de février, avec des moyennes journalières proches de zéro, voir en dessous de zéro dans les régions du Nord-Est et du Centre-Est.

Globalement, les précipitations du mois de février sont en déficit de 20 % par rapport au niveau normal. Toutefois, il existe une grande disparité suivant les régions. Ainsi, les précipitations sont globalement excédentaires sur la partie Est de la métropole, alors que le déficit pluviométrique est majoritaire sur les autres régions, et notamment dans le Sud-Ouest où il atteint 64 %.

Entre le 1er et le 20 février, on observe un déficit important de précipitations de la Vendée au Tarn-et-Garonne, en passant par le Limousin. A l'inverse l'axe Lyon-Montpellier a été particulièrement arrosé, avec des excédents allant jusqu'à 350 % par rapport à la normale. Depuis le mois de septembre 2008, les précipitations cumulées restent également inférieures à la normale sur la majeure partie du territoire, avec un déficit important situé au centre du pays. Les secteurs excédentaires se concentrent essentiellement sur les régions du Sud-Est y compris la Corse.

Globalement, le niveau des réserves utiles des sols en eau est excédentaire sur la majorité du territoire. Toutefois, les niveaux ont tendance à se rapprocher de la normale, aussi bien pour les déficits que les excédents. Les territoires en déficit de réserves utiles des sols en eau se situent essentiellement sur le quart Nord-Est du pays, ainsi que sur la façade atlantique. A l'inverse, on observe des valeurs supérieures à la normale sur le quart Sud-Est de la France.

Source Agreste Conjoncture climatologie

Publié par SC d'après Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier