Météo : Les précipitations tardent à venir

Au cours du mois de mars, la température moyenne de la France métropolitaine, mesurée à dix degrés, est supérieure de un degré à la normale. La pluviométrie est déficitaire.

Toutes les régions, sauf celles du pourtour méditerranéen, sont concernées par cette relative douceur. Toutefois, les écarts positifs par rapport aux normales saisonnières sont plus importants dans la moitié nord du pays.

Pour le troisième mois consécutif, les précipitations sont déficitaires. Le niveau moyen national du déficit des précipitations du mois de mars s'élève à 19 % par rapport au niveau normal. A l'exception des régions du sud-est et du centre-est, la pluviométrie a été déficitaire.

Lors des sept derniers mois, les précipitations cumulées sont inférieures à la normale sur la grande majorité du territoire, et plus particulièrement en Savoie. Les secteurs excédentaires sont disséminés sur tout le territoire, avec une concentration plus importante sur le pourtour de la métropole, et surtout dans le sud-est.

Le niveau des réserves utiles des sols en eau continue de baisser sur la majeure partie de la France métropolitaine et devient majoritairement déficitaire. Ce niveau est le plus bas pour la zone située entre l'Aveyron et la moitié nord de la Haute-Garonne. Toutefois, il reste encore bien au-dessus de la normale sur le pourtour méditerranéen et plus particulièrement dans le Roussillon.

Source Agreste Conjoncture (Climatologie)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier