Météo : un mois de mars, doux et sec

Météo : un mois de mars, doux et sec

En mars, la température moyenne nationale s’établit à 10°C, soit 1,2°C au-dessus des normales saisonnières. La pluviométrie a été déficitaire et l’indice d’humidité des sols baisse.

L’ensemble du pays a profité de cette douceur, plus particulièrement le Nord et le Nord-Est. L’Ouest, le Sud-Ouest et le Sud-Est sont restés plus proches des normales. C’est entre le 10 et le le 20 mars que les températures ont été particulièrement printanières, supérieures de 2,5°C à la référence. Dans une moindre mesure, la fin mars est restée douce.

Ce mois-ci, les pluies ont globalement été déficitaires. Ce déficit pluviométrique est plus marqué sur le littoral languedocien et au Nord et Nord-Est. L’Alsace et la Moselle sont particulièrement concernées. En revanche, l’ouest pyrénéen, l’extrême Sud-Est et la Corse enregistrent un excédent pluviométrique. Le reste du pays, de la Bretagne au Sud-Ouest, a été conforme aux références de saison. Le niveau moyen national du déficit du mois de mars s’élève à 23% par rapport au niveau normal.

Les précipitations cumulées depuis le 1er septembre 2013 demeurent toutefois supérieures à la normale saisonnière sur la plus grand partie du territoire, à la seule exception de l’Hérault et du littoral des Pyrénées-Orientales et de l’Aude.

Suite au déficit pluviométrique et aux températures particulièrement clémentes, l’indice d’humidité des sols est désormais  déficitaire sur une large partie nord et nord-est du territoire, tandis qu’il reste proche de la référence ou légèrement déficitaire sur le littoral nord, de la Bretagne au Sud-Ouest et dans le Sud-Est.

Source Agreste conjonture

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier