Michel Barnier : Favoriser la « souveraineté alimentaire » aux Antilles

SC

Un très gros travail doit être fait dans l'agriculture et la pêche aux Antilles pour recréer une souveraineté alimentaire et favoriser la production locale, a déclaré vendredi Michel Barnier.

Interrogé sur France 2, M. Barnier a cité l'exemple de la Guadeloupe où plus de la moitié du boeuf consommé est importée tandis que le taux passe à 95% pour les volailles. « Il n'y a pas eu suffisamment de soutien à la production locale », a reconnu M. Barnier qui évoque également « la facilité d'importer ».

« Nous allons construire et reconstruire des filières », a-t-il ajouté. Il a évoqué le cas Réunion qui a connu le même problème que les Antilles en important l'essentiel de sa viande. « On a créé un pôle viande avec le soutien de l'Union européenne, des collectivités locales et de l'État. français et l'on a retrouvé de la souveraineté alimentaire », a-t-il affirmé.

Le président Nicolas Sarkozy a proposé jeudi des états généraux afin de débattre des « grands enjeux » dans les collectivités d'outre-mer et annoncé un effort de 580 millions d'euros en leur faveur, après un mois de crise sociale en Guadeloupe qui a dégénéré en émeutes.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires