Monde : Berlin plaide pour un « Davos de l'agriculture »

Une trentaine de ministres de l'Agriculture ont élaboré un plan d'action pour lutter contre la malnutrition dans le monde.

Augmenter la production agricole, tout en préservant les ressources, renforcer les investissements, soutenir les zones rurales et la recherche, et donner la priorité à l'alimentation comme débouché des ressources agricoles : c'est le programme en cinq points sur lequel se sont entendus 26 pays présents lors de la première édition de ce sommet, en marge de la foire agricole « Grüne Woche ». L'accent a aussi été mis sur la lutte contre le protectionnisme et la nécessité de développer les cultures vivrières.

La Russie, l'Indonésie, la Chine ou encore le Burkina Faso avaient répondu présent et l'Union européenne était représentée par la commissaire à l'Agriculture Mariann Fischer Boel.

Le ministre allemande Ilse Aigner a jugé le résultat de cette rencontre « exceptionnelle ». Pour lui, la question de l'accès à l'alimentation est d'autant plus essentielle que le nombre de personnes sous-alimentées frôle le milliard et que ce nombre devrait encore augmenter avec la crise économique.

D'où l'idée de mettre sur pied un forum, à l'image de celui de Davos qui réunit chaque année en Suisse le gratin du monde politique et financier. Mais de grandes puissances agricoles, comme les États-unis ou la France, étaient absents lors de ce premier sommet. Les organisations non gouvernementales n'étaient pas non plus de la partie.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires