Monde : Les interdictions d'exporter font grimper les prix

SC

Des experts estiment que les interdictions d'exporter des céréales, adoptées par certains pays, contribuent à la flambée des prix alimentaires dans le monde.

L'Institut de recherche internationale sur la politique alimentaire (IFPRI) estime que la suppression des interdictions d'exporter, actuellement en vigueur, stabiliserait les fluctuations des prix et réduirait les niveaux de prix jusqu'à 3O%. «Cette nouvelle maladie du commerce international fait un tort considérable aux populations pauvres», estime son directeur, Joachim von Braun.

Car si, à court terme, ces mesures (interdictions d'exporter, mise en place de tarifs d'exportations élevés, contrôles de prix) peuvent réduire les risques de pénurie alimentaire, elles peuvent avoir l'effet inverse en réduisant la disponibilité des produits sur les marchés internationaux et en le rendant ainsi plus instables.

« Les restrictions d'exportations sur le riz en Inde affectent par exemple les consommateurs du Bangladesh et réduisent également les incitations pour les producteurs de riz en Inde à investir dans l'agriculture », souligne cet expert.

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) et la Banque mondiale ont également lancé des appels contre les restrictions à l'exportation ces dernières semaines.


Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier