Mondial de l'automobile : Les véhicules flex-fuel bientôt exonérés du malus

SC

Lors de sa visite au Mondial de l'automobile, le 9 octobre, Nicolas Sarkozy a souligné la nécessité pour la France de limiter sa dépendance énergétique vis à vis des énergies fossiles et a annoncé des mesures pour développer l'utilisation des biocarburants.

Le chef de l'État a annoncé deux mesures concernant la filière française des biocarburants : les véhicules flex-fuel, qui fonctionnent à l'E85 (85% d'éthanol et 15% d'essence), seront bientôt exonérés du malus qui les frappe pour récompenser leur «bénéfice environnemental complet». Par ailleurs, le Président a souhaité que «dès l'année prochaine, commence le remplacement des pompes de super sans plomb 98 par un carburant à 10% d'éthanol, l'E10 ». Enfin, il a confirmé l'objectif français d'incorporation de biocarburant à hauteur de 7% en 2010.

«Ces décisions vont faciliter le développement en France du bioéthanol qui s'inscrit comme l'une des alternatives renouvelables aux énergies fossiles » estime la filière bioéthanol française. Selon les professionnels du secteur, sur un même parcours, le bioéthanol permet une réduction de 60% des émissions de CO2 par rapport à l'essence.

Les producteurs rappellent qu'ils ont investi près de 1 milliard d'euros afin de développer des unités de production permettant de répondre aux objectifs fixés par la France dans le cadre du plan biocarburant.

« Ces investissements doivent aujourd'hui être amortis et la défiscalisation du bioéthanol doit être conservée afin de pérenniser la filière et les emplois qui y sont liés » estiment-ils. Le projet de baisse de la défiscalisation des biocarburants sera très prochainement débattu au Parlement français.


Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier