Mortalité anormale d'abeilles : Philippe de Villiers demande l'interdiction de certains pesticides

Le président du conseil général de Vendée (MPF), Philippe de Villiers, a demandé l'interdiction en France de l'usage de plusieurs pesticides après la découverte de cas de mortalité anormale dans des ruchers.

M. de Villiers demande au ministre de l'Agriculture, Michel Barnier, « d'interdire de toute urgence, et partout en France, l'usage des pesticides dérivés du fipronil, de l'imidaclopride et du thiametoxam, comme l'a déjà fait l'Italie, afin de préserver la santé publique », indique un communiqué.

Deux cas de mortalité anormale d'abeilles, vraisemblablement intoxiquées par des produits chimiques, ont en effet été recensés en Vendée et Charente-Maritime, a annoncé mardi le ministère de l'Agriculture. Les apiculteurs et les associations de défense de l'environnement ont accusé à plusieurs reprises les pesticides d'être en grande partie responsables de la surmortalité des abeilles. La décision en décembre 2008 de Michel Barnier de prolonger de cinq mois l'autorisation de l'insecticide Cruiser a provoqué la colère de ces derniers.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier