Nicolas Sarkozy annonce une baisse de 210 M€ des charges sur les salariés agricoles

Le gouvernement va réduire en 2012 de 210 millions d'euros les charges sociales pesant sur les salariés permanents des exploitations agricoles afin "d'améliorer leur compétitivité", a annoncé mardi Nicolas Sarkozy dans la Creuse.

"Nous allons diminuer les charges qui affectent le salaire horaire des salariés permanents agricoles après avoir diminué les charges qui pèsent sur le salaire horaire des employés à temps partiel", a déclaré Nicolas Sarkozy lors d'une discours sur la ruralité prononcé à Aubusson.

Cette baisse "sera appliquée dès l'an prochain et fera l'objet d'amendements à la présente loi de finances", a insisté le chef de l'Etat, "ce n'est donc pas une promesse, c'est une décision". "Les 210 millions d'euros d'exonération de charges sur les entreprises agricoles seront financés grâce (notamment) au produit de la taxe sur les boissons sucrées", a également précisé Nicolas Sarkozy.

Lors de son discours, le président a également dénoncé les subventions agricoles. "L'agriculture, on l'a droguée à la ‘subventionnite’. Oui, c'est une drogue irrespectueuse du savoir-faire des agriculteurs qui n'ont jamais demandé à être des assistés", a-t-il estimé.

L'objectif, selon lui, consiste à "améliorer la compétitivité des agriculteurs pour en faire des entrepreneurs, pour qu'ils continuent à produire des produits de qualité qu'ils vendent sur l'ensemble des marchés du monde et ainsi nous aurons une agriculture durable qui vivra des fruits de son travail et non pas du fruit de subventions qu'on maintient au-dessus de (sa) tête", a-t-il justifié.

Sur le même sujet

Commentaires 2

fandile

sa fait 30a j entend la même chose vivre de sont travail c est pas le cas

eric54

pourquoi avoir attendu 5 ans pour aller dans ce sens
le consommateur acceptera t'il de payer son alimentation plus chere?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier