Nicolas Sarkozy : Je ne veux pas que vous mourriez »

SC d'après AFP

Nicolas Sarkozy a repris vendredi ses visites de terrain par une visite de la bergerie d'Arlette Martin, éleveuse en agriculture biologique à Noyers sur Jabron dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Le président de la République, accompagné du ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, et de Michel Mercier, ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire, a parcouru l'étable et pris le temps, devant les caméras, d'honorer les produits du terroir, ingurgitant sans retenue pâtés, jus de pomme, fromage de chèvre ou châtaignes.

Nicolas Sarkozy a ensuite prononcé aux éleveurs locaux et à leurs représentants un discours de soutien. « Je ne veux pas que vous mourriez, la France a besoin d'une agriculture puissante », a-t-il lancé, « je ne viens pas ici faire je ne sais quelle démarche nostalgique, je viens ici pour préparer l'avenir ».

Aux organisations syndicales sceptiques ou qui l'accusent d'arrière-pensées électorales, le chef de l'État a dressé la liste des mesures de soutien engagées par le gouvernement depuis un an. En ces temps de rigueur budgétaire, il promet que la plupart seront reconduites dans le projet de loi de finances 2011. « Pour toutes ces primes (...) c'est sanctuarisé », insiste-t-il, « de ce côté-là, vous n'avez pas de souci à vous faire ».

Interpellé par un responsable qui se plaint de la cohabitation de plus en plus difficile des éleveurs locaux avec les loups, le président a promis un arrêté préfectoral pour des « tirs de prélèvements » et une participation de l'État pour financer des formations à la chasse.

Publié par SC d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires