Nourrir le monde en 2050 : L'agriculture a besoin de 83 milliards de dollars /an

L'agriculture des pays en développement a besoin d'investissements nets de l'ordre de 83 milliards de dollars par an (60 milliards d'euros) pour être en mesure de nourrir 9,1 milliards de personnes en 2050, estime la FAO.

« Les investissements doivent être ciblés sur la production agricole et animale ainsi que les services de soutien tels que les chaînes du froid, les installations de stockage ou les infrastructures de marché », selon ce rapport de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture.

Les besoins d'investissement annuels projetés pour 2050 comprennent quelque 20 milliards de dollars américains pour la production agricole et 13 milliards pour la production animale. La mécanisation représenterait le secteur d'investissement le plus important, suivi du développement et de l'amélioration de l'irrigation. Les 50 milliards restants seraient alloués aux services en aval pour obtenir un accroissement de 70% de la production vivrière mondiale d'ici à 2050.

« L'essentiel de ces investissements, dans l'agriculture primaire comme dans les services en aval, viendra du secteur privé, y compris les achats d'outils et de machines par les agriculteurs et les investissements des entreprises dans les installations de transformation », estime la FAO, tout en rappelant que des fonds publics seront également indispensables pour améliorer le fonctionnement des systèmes agricoles et renforcer la sécurité alimentaire.

Sur les nouveaux investissements nets requis par l'agriculture, un peu moins d'un tiers devrait être alloués aux deux pays comptant les plus vastes populations: l'Inde et la Chine, estime la FAO.

Source FAO

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier