OGM : Monsanto attaque DuPont pour violation de brevets

SC

Monsanto attaque en justice son concurrent Pioneer Hi-Bred International (groupe DuPont), lui reprochant de ne pas respecter ses brevets dans les herbicides pour cultures OGM.

Le plaignant souligne que Pioneer, comme des centaines d'autres industriels, a le droit de vendre des variétés de soja et de maïs résistantes au Round Up, mais, selon Monsanto, «Pioneer utilise à mauvais escient le caractère résistant au Round Up pour masquer les problèmes de sa variété Optimum GAT. Cela enfreint les droits contractuels et les brevets de Monsanto ».

DuPont rétorque que Monsanto ne porte plainte que pour préserver son monopole et essayer d'intimider clients, concurrents et partenaires dans les semences. « Le soja Optimum GAT de DuPont est un meilleur produit, et nos clients devraient avoir le droit de le planter », fait valoir le groupe, en estimant que Monsanto n'est pas habilité à lui interdire de combiner les gènes conférant à la résistance au Round Up à d'autres gènes sélectionnés par lui.

Ce n'est pas la première fois que Monsanto entame ce type de poursuite contre DuPont. Un précédent a eu lieu sur le maïs YieldGard et Monsanto avait obtenu gain de cause. Par contre, lors d'un autre précédent judiciaire portant sur des graines de coton Monsanto s'était vu interdire de limiter l'utilisation des gènes permettant la résistance au Round Up.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier