OIV : La consommation mondiale de vin diminue

La consommation mondiale de vin a diminué en 2008 en raison de la crise, notamment en Europe, selon les chiffres prévisionnels publiés par l'organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

La consommation de vin dans le monde s'est établie à 243 millions d'hectolitres en 2008, soit une baisse de 2 millions d'hectolitres par rapport à 2007, annonce Federico Castellucci, directeur général de l'Oiv. Ce recul est dû en partie à la crise économique mais aussi à la baisse persistante dans les pays européens gros producteurs et gros consommateurs (France, Italie, Espagne et Allemagne).

La superficie viticole mondiale est également en recul. Le repli atteint 28.000 hectares (- 0,35%) pour atteindre un total au niveau mondial de 7,8 millions d'hectares. Cette fois encore, cette baisse est surtout perceptible dans l'Union européenne à 27 en raison de la politique d'arrachage de pieds de vigne suivie par de nombreux pays. Dans l'UE, la surface du vignoble a diminué de 33.000 hectares pour atteindre 3,8 millions d'hectares. Hors UE, la faible croissance du vignoble, 5.000 hectares sur un total de 4 millions d'hectares, ne suffit pas à contrebalancer ce recul.

Malgré une baisse « considérable » de la récolte européenne, notamment en France, en raison notamment de mauvaises conditions climatiques, mais aussi de l'arrachage, la production mondiale a connu une légère hausse d'un million d'hectolitres en 2008. La production, similaire à celles de 2001, 2003, et 2007 devrait toutefois être faible, estimée en moyenne à 269,4 millions d'hectolitres.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires