ONU : Réduire de moitié l'extrême pauvreté d'ici 2015

Les Objectifs du millénaire pour le développement visant à réduire de moitié l'extrême pauvreté dans le monde d'ici 2015 sont globalement à portée de main, même si plusieurs pays africains sont en retard, selon un rapport de la Banque mondiale et du FMI.

« Deux tiers des pays en développement sont en bonne voie d'atteindre les objectifs essentiels que la communauté internationale a définis pour lutter contre l'extrême pauvreté et la faim, ou ne sont pas loin de l'être », affirment les deux institutions. La Banque mondiale et le Fonds monétaire international appellent à un effort accru pour la dernière ligne droite.

Selon le rapport, la moitié des autres pays, ceux « qui ne sont pas en passe d'atteindre les objectifs », « sont encore en mesure » d'y parvenir d'ici 2015 « ou peu de temps après » à condition de mettre en place « de meilleures politiques » et de favoriser « une plus forte croissance ».

« Il reste encore beaucoup à faire pour réduire la pauvreté et améliorer les résultats en matière de santé même dans les pays qui auront réussi », prévient toutefois le directeur du Groupe des perspectives de développement à la Banque mondiale, Hans Timmer. « Les donateurs doivent (...) aider les pays à franchir le palier suivant par le biais d'investissements ».

Selon le rapport, « le monde reste en passe de réduire de moitié le nombre d'êtres humains vivant dans une situation d'extrême pauvreté »

Le nombre de personnes qui vivent avec moins de 1,25 dollar par jour devrait être de 883 millions en 2015, contre 1,4 milliard en 2005 et de 1,8 milliard en 1990.

« Cette avancée reflète pour une bonne part l'essor rapide des économies de la Chine et de l'Inde, beaucoup de pays africains accusant par ailleurs du retard », relèvent la Banque mondiale et le FMI. Dix-sept pays africains sont « loin de l'objectif de réduction de moitié de l'extrême pauvreté ».

Les Objectifs du millénaire pour le développement ont été lancés en 2000 par les Nations unies afin d'assurer l'éducation primaire pour tous, promouvoir l'égalité des sexes, réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle, combattre le sida, le paludisme et d'autres maladies, préserver l'environnement et mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires