Opération paille FNSEA-JA : Une mobilisation extraordinaire

La FNSEA et les JA se mobilisent dans une opération paille de très grande envergure. Pour l'heure, 700 000 tonnes de paille ont été contractualisées entre céréaliers et éleveurs, en plus des échanges intra-départementaux de fourrage. Le point de vue de l'Aveyronnais Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA.

- Quelle est l'ampleur de cette opération paille ?

« Elle concerne près d'1 million de tonnes de paille aujourd'hui, dont environ 700 000 t sont contractualisées et 300 000 t en attente de contractualisation. Notre réseau estime à près de 70 000 le nombre de camions qui seront concernés par ces volumes. Tous les départements français sont impliqués dans des opérations intra-départementales et sur des volumes parfois très importants.
Dans les jours à venir, ce sera la pleine moisson. A ceux qui hésitent encore à la broyer, les éleveurs disent qu'ils sont prêts à la payer à un juste prix. Mais ils auront aussi besoin d'acheter, en complément de cette paille, des grains, des coproduits car la seule paille ne suffit pas à nourrir les animaux. Les éleveurs sont donc de vrais clients à venir pour les producteurs de grandes cultures.

- Comment organisez-vous concrètement ces opérations ?

L'implication des Fédérations et de leurs animateurs est colossale, elle inclut tous les déplacements et le suivi au jour le jour pour savoir où se trouve la paille, où les camions vont aller la charger, etc. La contractualisation de la paille s'effectue au niveau des FDSEA qui proposent des contrats à l'agriculteur qui vend sa paille et à celui qui veut l'acheter, et souvent sur des volumes importants« .

Lire la suite dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 7 juillet 2011.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier