PAC: Bruxelles donne de la marge pour le paiement des aides directes

 PAC: Bruxelles donne de la marge pour le paiement des aides directes

La Commission européenne a annoncé mercredi que les Etats membres auront plus de trois mois supplémentaires pour déclarer le paiement des aides directes de la Politique agricole commune (PAC), une mesure saluée par Stéphane le Foll, ministre de l’Agriculture.

Les Etats membres auront jusqu'au 15 octobre pour déclarer leurs versements sans pénalité de remboursement, a précisé le commissaire européen à l'Agriculture Phil Hogan dans un communiqué. Cette mesure "exceptionnelle" doit permettre de soulager les agences nationales qui ont éprouvé des difficultés avec la mise en place des aides pour la première année de la nouvelle PAC.

Retard français

« En France, cette ouverture permet que le décalage dans le calendrier de paiement des aides PAC 2015, qui découle principalement de la rénovation du registre parcellaire graphique faisant suite aux audits de la Commission sur les campagnes PAC 2008 à 2012, n'ait pas de conséquence budgétaire », précise le ministère de l’Agriculture, dans un communiqué. 25 millions d'hectares ont en effet dû être revus et re-photographiés par des satellites.

La France est la première bénéficiaire des fonds européens agricoles. Elle reçoit environ 7 milliards d'euros en aides directes. Plusieurs syndicats agricoles français ont dénoncé le retard pris dans le calendrier, parlant même d'"amateurisme" de l'administration dans la gestion de la réforme de 2015.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier