PAC : L'UE vise un accord fin 2008

SC

Les pays européens sont optimistes sur les chances de trouver un accord d'ici à la fin de l'année pour réformer leur Politique agricole commune (PAC), en dépit de plusieurs points de divergence, notamment sur les quotas laitiers.

«Je repars avec un certaine confiance quant à notre capacité à trouver une solution d'ici à la fin de l'année», a déclaré la commissaire européenne à l'Agriculture Mariann Fischer Boel à l'issue d'une réunion de deux jours en Slovénie avec les ministres de l'Agriculture et de la Pêche de l'UE.

La réunion a été l'occasion d'un premier tour de table sur les récentes propositions de Bruxelles dans le cadre du bilan de santé de la PAC. C'est sur le lait que les discussions risquent d'être les plus difficiles pendant la présidence française. Plusieurs pays demandent une augmentation plus rapide des quotas laitiers, que ce que propose la Commission (2% à 3% par an au lieu de 1%), avant leur suppression définitive programmée en 2015. C'est le cas des Pays-Bas et surtout de l'Italie, qui de manière chronique produit depuis des années beaucoup plus que ce qu'elle est en droit de faire et doit payer d'importantes pénalités financières.

L'Allemagne et la France ont des positions inverses car elles redoutent un effondrement des prix. «Nous sommes très réservés, et sur l'augmentation graduelle des quotas, et sur leur suppression», a dit le ministre français de l'Agriculture Michel Barnier. Malgré tout, il a jugé qu'un accord des 27 était possible en novembre. «Il n'y a rien d'insurmontable» dans les propositions sur la table, a-t-il dit.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires