PAC : Les espagnols et les français se mettent d'accord

Les deux chambres du Parlement français et les Cortes espagnoles ont adopté une position commune sur l'avenir du système de soutien à l'agriculture en Europe, la politique agricole commune.

Les Parlements des deux pays ont publié une déclaration commune dans laquelle ils préconisent la préservation du budget de la PAC et « le respect d'une certaine marge nationale d'appréciation dans la répartition des aides ». Ils affirment en outre « la nécessité de renforcer le poids des producteurs dans la chaîne alimentaire » et «le principe de réciprocité dans les échanges agricoles entre l'Union européenne et les États tiers ». Les Parlements français et espagnol jugent également que « la convergence des niveaux d'aide entre Etats membres doit être progressive ».

Paris est opposé à une réduction des fonds alloués à la PAC dans le futur budget de l'UE tandis que les Britanniques campent sur une opposition de principe à la PAC, qu'ils souhaitent re-nationaliser afin que chaque pays se charge de financer ses propres agriculteurs.

La Pologne, qui assure actuellement la présidence tournante de l'UE, milite quant à elle pour un rééquilibrage des subventions agricoles au profit des nouveaux pays membres de l'UE d'Europe de l'Est entrés depuis 2004, et aux dépens des anciens comme la France, l'Allemagne ou l'Italie.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier