Pays de la Loire- Une vitrine pour l’innovation alimentaire régionale

Catherine Perrot

Pays de la Loire- Une vitrine pour l’innovation alimentaire régionale
20180208_P1230077.JPG - ©

Le 1er février dernier, Christelle Morançais, présidente de la région des Pays de la Loire et Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole, ont conjointement inauguré un nouveau bâtiment sur le campus de la Géraudière à Nantes. Vitrine de l’innovation alimentaire régionale et nantaise, il doit

Ce nouveau bâtiment, situé  à la Géraudière, à proximité de l’Inra, d’Oniris et de la chambre d’agriculture, se veut le lieu «  du partage des savoirs, des énergies, des intelligences académiques et industrielles, au profit de l’essor d’une économie mutualisée. La Région des Pays de la Loire s’inscrit dans une démarche d’innovation agri-alimentaire, et accompagne toute la filière à la pointe de la recherche afin de soutenir sa croissance dans le respect du bien-être collectif » seloni Christelle Morançais, la présidente de la région, lors de l’inauguration officielle du Technocampus, le 1er février dernier.

Présente également lors de cette inauguration, Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole, a rappelé que « l'alimentation, c’est l'affaire de tous, entreprises, chercheurs, citoyens, collectivités, associations, institutions..."
Renforcer l’attractivité

Johanna Rolland a aussi souligné que ce Technocampus du nord de Nantes était complémentaire du futur pôle agro-alimentaire de Rezé, où le MIN va déménager (début 2019) et où vont s’installer prochainement une cinquantaine d’entreprises.
Concrètement, le Technocampus va héberger plusieurs structures « facilitatrices d’innovations », à commencer par celle qui lui a donné le jour : Cap aliment, association soutenue par la Région des Pays de la Loire, qui a pour mission la structuration, l’animation, le développement et la promotion de la filière agroalimentaire, le montage de projets collaboratifs de R&D, ou encore le soutien aux pôles et clusters.

On y retrouve ainsi également dans le bâtiment le centre technique Tecaliman (innovation en alimentation animale), l’association Ligeriaa (Association régionale des industries agroalimentaires), les deux pôles de compétitivité Valorial (agro-alimentaire) et Végépolys (végétaux), l’Ifria (organisme de formation en agro-alimentaire) et des start-ups innovantes comme Capsulae, Foodinnov development, Weenat…

Le bâtiment comporte aussi des espaces de laboratoire et une plateforme technique, autant d’espaces collaboratifs qui visent à faire émerger des projets nouveaux. Eric Blanchard, président de Ligeriaa, vice-président de Cap aliment, et directeur de la laiterie de Montaigu a d’ailleurs rappelé que l’innovation n’était pas un luxe : «  Beaucoup de PME de notre région ne doivent leur survie qu’à l’innovation ! ».

 

Source Agri44

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

DIGUE3942

allons voir ce qu'ils vont nous concocter .

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier