Point Info Installation Dordogne : Des profils et des projets variés

PII 24

En cette rentrée 2009 marquée par la mise en place du Plan de Professionnalisation Personnalisé, il est intéressant de se pencher sur les premiers chiffres concernant les porteurs de projet en agriculture dans notre département.
Depuis le 1er janvier 2009, 180 candidats ont été reçus au Point Info Installation, lieu d'accueil, d'information et d'orientation. Un seul mot caractérise l'ensemble de ces candidats : la diversité.

Des candidats d'horizons et de profils divers

Il y a tout d'abord une réelle diversité des profils de ces porteurs de projets : un peu plus d'hommes que de femmes, mais pas dans une proportion écrasante (64% d'hommes), 51% des candidats dont les parents ne sont pas agriculteurs, et des candidats de tous âges. La catégorie des 20 à 29 ans reste la plus représentée, avec 53% des candidats, mais 18% des porteurs de projet ont plus de 40 ans, et 7% plus de 50 ans.
Ces candidats viennent d'horizons différents, avec tout de même une majorité de demandeurs d'emploi (27%), suivis de salariés hors secteurs agricoles (22%). 57% seulement des candidats ont un diplôme agricole, mais pour 83% d'entre eux ce diplôme est égal ou supérieur au niveau baccalauréat.

Une diversité de production envisagée à l'image de l'agriculture périgourdine

Mais c'est dans les projets des candidats que le mot diversité prend tout son sens. Plus de 20 productions principales différentes ont été évoquées par les candidats depuis janvier 2009, avec tout de même quelques productions « plébiscitées ». La production bovin viande est la plus fréquente (23%), et est envisagée à 80% par des candidats s'installant dans le cadre familial. Suivent l'aviculture et le maraîchage (11%), productions qui attirent plutôt les candidats hors cadre familial.

Des installations sociétaires plutôt dans le cadre familial

Concernant le mode d'installation, 42% des installations sont prévues dans un cadre sociétaire, 32% seraient des créations individuelles et 17% des reprises individuelles (9% des candidats ne se prononcent pas encore). Il est important de noter que les installations sociétaires sont envisagées à plus de 73% par des candidats s'installant dans le cadre familial, et le mode sociétaire est majoritaire pour les productions comportant de l'élevage (bovin viande et bovin lait).

Le manque de foncier reste un frein

83% des candidats ont identifié le support foncier de leur projet, mais 21% d'entre eux sont en recherche active de foncier supplémentaire pour permettre leur installation. 19% déclarent être attentifs à toute opportunité locale. Globalement le manque de foncier reste un obstacle majeur pour l'installation pour plus de 60 porteurs de projet rencontrés au Point Info Installation depuis janvier 2009.
Si vous avez un projet d'installation en agriculture, n'hésitez pas à contacter le Point Info Installation au 05 53 35 88 66.

Source PII 24

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier