Politique : Nicolas Sarkozy veut multiplier par dix l'utilisation du bois

SC

Nicolas Sarkozy a annoncé mardi à Urmatt, en Alsace, sa volonté de multiplier par dix l'usage du bois dans la construction. Il a détaillé le plan qu'il souhaite mettre en place pour cette filière.

Le chef de l'État qui veut « un plan bois extrêmement puissant » en France, a annoncé la création d'un « fonds stratégique d'investissement » dédié à cette filière, qui devrait, à terme, être doté de 100 millions d'euros. Dès 2009, un première tranche de 20 M€ sera débloquée. « Les groupes Eiffage, Crédit agricole, le Fonds stratégique d'investissement (FSI) et l'Office national des forêts y souscriront », assure le Président.

Son objectif : multiplier par dix, dès 2010, le seuil minimum d'utilisation de bois dans les constructions neuves. De son côté, l'État s'engage à promouvoir la certification et l'emploi de bois certifié dans les constructions publiques, dès 2010. La France a une consommation de bois dans la construction trois fois moindre que les États-unis et cinq fois moindre que la Finlande ou le Japon. L'augmenter, permettrait de réduire les émissions de gaz carbonique et de répondre aux engagements européens de la France.

Des prêts bonifiés pour le financement du stockage du bois abattu

Autres mesures annoncées : la mise en place avant fin mai des prêts bonifiés pour le financement du stockage du bois abattu par la tempête Klaus ; la dispense de permis de construire pour tout propriétaire utilisant du bois pour l'isolation thermique de sa maison par l'extérieur et l'expérimentation d'un marché financier visant à valoriser le stockage de carbone dans le bois.

Les procédures d'appel d'offre de la commission de régulation de l'énergie devraient également être simplifiées pour les grandes unités de production d'électricité à partir de biomasse et le tarif de rachat d'électricité augmenté pour les unités moyennes. «Nous allons doubler, et si c'est nécessaire, tripler le tarif d'achat obligatoire d'électricité produite par des unités de cogénération, de taille moyenne, à partir du bois», annonce Nicolas Sarkozy.

Enfin, des aides publiques et des exonérations fiscales vont être octroyées aux propriétaires privés, conditionnées à l'exploitation de la forêt.

La forêt française est la troisième plus vaste d'Europe. Elle occupe 30% de notre territoire national et génère 450.000 emplois.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier