Portes ouvertes bâtiment : Voir et discuter avant de construire

Bénédicte Boissier et Thierry Roche

Portes ouvertes bâtiment : Voir et discuter avant de construire

Roger Chassaing, président du Cad Bâtiment, explique l'intérêt des portes ouvertes dans des bâtiments d'élevage, laitiers, allaitants et ovins (1), en Livradois-Forez et Dore-Bois Noirs.

Un bâtiment, un outil indispensable

« La conjoncture est certes difficile, mais je crois que malgré tout, il faut continuer, en prévision de l'avenir. Un bâtiment fonctionnel et évolutif, permet d'améliorer nos conditions de travail, et fait en sorte que les animaux se sentent mieux. Ce qui donne à la clé, une augmentation de la production. »
Le président du Cad Bâtiment, parle en connaissance de cause. En effet il a construit un bâtiment en 1997, et doublé la superficie en 2005. Il souligne s'être rendu sur d'autres exploitations « pour voir ce qui se faisait ailleurs, et ainsi éviter des erreurs. On construit un bâtiment pour toute sa carrière ! »
Avec le recul, il se félicite d'avoir pris cette décision : « avant le troupeau était en entravée. J'ai apprécié de pouvoir bénéficier d'un tel outil au niveau des conditions de travail. Les vaches également : on a augmenté la production laitière. »

Se rendre compte sur place

Il invite les éleveurs qui souhaitent construire un bâtiment, à venir examiner différents types de construction. « C'est mieux de voir de visu, de pouvoir discuter des prix, du choix des matériaux, avec l'éleveur et les techniciens qui animent ces rencontres. Et ainsi faire un bâtiment, réfléchi en fonction de ses objectifs, du secteur dans lequel on se situe, tout en ayant un bon rapport qualité-prix. Avoir un bâtiment adapté à sa conduite, c'est faire des économies au bout du compte. »
Ces portes ouvertes dans l'est du Puy-de-Dôme, ont été décidées par les membres du Cad Bâtiment, au sein duquel siègent des représentants des filières. « Ils nous le disent : nous préférons travailler avec des éleveurs qui ont un bâtiment. C'est plus pratique et davantage sécurisant, grâce à la présence de couloirs de contention, de plates-formes de chargement… »

Pièces jointes

Source Chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires