Présidentielle 2017 : la liste des candidats (actualisée)

Anne Sophie LESAGE

Présidentielle 2017 : la liste des candidats (actualisée)

Tous ne réuniront pas les parrainages nécessaires. Entre Primaires, « candidats libres » et leaders incontestés de leur parti, tour d’horizon des candidats à l’élection présidentielle, qui aura lieu les 23 avril et 7 mai 2017.

500 signatures

Pour limiter le nombre de candidatures à la présidence de la République Française, un candidat doit réunir un minimum de 500 signatures d’élus, provenant d’au moins 30 départements différents. (50 signatures maximum par département) Seuls les élus peuvent appuyer une candidature, c’est-à-dire : les maires, députés, sénateurs parlementaires européens, conseillers régionaux et généraux. Soit un potentiel global de 47.000 signatures. C’est le Conseil Constitutionnel qui est chargé de s’assurer de la validité des signatures. Les noms des signataires sont rendus publics et publiés au Journal Officiel. Les candidats déposent de 3 semaines pour collecter les 500 parrainages.

Les candidats validés reçoivent chacun, une avance de 153.000 euros, de la part de l’Etat, pour leur campagne électorale.

Primaire de la Gauche

La phase de dépôt des candidatures pour la primaire organisée par le Parti Socialiste, est ouverte du 1er au 15 décembre 2016. Réunis sous le nom « la belle alliance populaire », cette primaire rassemble le PS et ses alliés, à savoir l’Union des démocrates et des écologistes, le Front démocrate, Génération écologie et le Parti écologistes. Les scrutins auront lieu les 22 et 29 janvier.

Pour l’instant six candidats déclarés : Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de Paris ; Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail ; Benoît Hamon, ancien ministre de l’Education nationale ; Arnaud Montebourg, ancien ministre du redressement productif ; François de Rugy, ancien membre d’Europe Ecologie-Les verts ; Jean-Luc Bennahmias, ancien eurodéputé et président du Front Démocrate ; Pierre Larrouturou, économiste ; Manuel Valls, ancien premier ministre; et enfin, Vincent Peillon, ancien ministre de l'éducation.

François Hollande a annoncé le 1er décembre, ne pas être candidat à sa propre succession.

Primaire de la droite et du centre : François Fillon

Au deuxième tour, François Fillon, 62 ans, a été désigné, le 27 novembre, candidat de la droite et du centre avec 66,5% des voix. Alain Juppé a obtenu 33,5%.

Au premier tour de la primaire de la droite et du centre, François Fillon à largement remporté la première manche avec 44,1% des voix, suivi par Alain Juppé (28,6%). Ce sont ces deux candidats qui s'affronteront lors du second scrutin qui aura lieu dimanche prochain, le 27 mai. Un deuxième débat télévisé sera organisé jeudi, pour aider les votants à départager les deux candidats encore en lice. La primaire de la droite et du centre a mobilisé au premier tour, plus de 4 millions de votants.

Nicolas Sarkozy est arrivé troisième (20,6%), suivi par Nathalie Kosciusko-Morizet (2,6%), puis Bruno Le Maire (2,4%), avant dernier Jean-Frédéric Poisson (1,5%) et enfin Jean-François Copé (0,3%).

Retrouvez la réaction de François Fillon :

 

La primaire de la droite et du centre a eu lieu les 20 et 27 novembre 2017. Pour rappel, les sept candidats étaient Bruno Lemaire, député de l’Eure et ancien ministre ; Alain Juppé, maire de Bordeaux et ancien premier ministre ; Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de l’Essonne et ancienne ministre du développement durable ; Nicolas Sarkozy, ancien Président de la République ; Jean-François Copé, député de Seine-et-Marne et maire de Meaux ; Jean-Frédéric Poisson, candidat le moins connu, président du Parti Chrétien-Démocrate (PCD) depuis 2013, et enfin, François Fillon, député, ancien ministre et premier ministre. 

Les écologistes ont déjà leur candidat : Yannick Jadot

Les écologistes ont déjà désigné leur candidat le 7 novembre. C’est le député européen Yannick Jadot qui a largement remporté la primaire avec 54,25% des voix, contre 40,75% pour sa concurrente Michèle Rivasi. Peu connu du grand public, Yannick Jadot, 49 ans, est un ancien de Greenpeace. Ce proche de Daniel Cohn-Bendit est un européen convaincu.

Cécile Duflot, pourtant pressentie pour porter les couleurs des Verts, a été évincée dès le premier tour de la primaire, le 19 octobre. 

 

En Marche !

Emmanuel Macron, 38 ans, a déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de 2017, le 16 novembre 2016. Le plus jeune candidat se présente sous les couleurs d’un nouveau mouvement politique nommé : « En marche !» L’ex-ministre de l’économie a toujours revendiqué son « anticonformisme. » 

 

A la gauche de la gauche

Jean-Luc Mélanchon, 64 ans, avait déclaré dès le mois de février qu’il se lançait dans la course « sans parti, ni primaire. » Il crée un mouvement appelé « la France insoumise. »

 

A l’extrême droite

La présidente du Front National, Marine Le Pen, 47 ans, est candidate depuis le 8 février 2016. Elle inaugurait lundi 15 novembre son QG de campagne situé tout près de l’Elysée. Elle est actuellement en train de construire son organigramme de campagne et, à d’ores et déjà annoncé son slogan de campagne : « Au nom du Peuple. » Marine Le Pen espère faire parti du second tour de l’élection présidentielle. 

 

Au centre 

Le député Modem des Pyrénées-Atlantiques, Jean Lassalle, 60 ans, a annoncé sa candidature pour le poste de président de la République, dès le début d’année. L’élu, avait fait la une des médias après avoir entamé une grève de la faim en 2006, dans le but d’empêcher la délocalisation une usine de son territoire.

 

Debout la France

Nicolas Dupont-Aignan, 55 ans, est maire de Yerres et Député de l’Essonne. Il a annoncé sa candidature à l'Elysée le 15 mars. Déjà candidat en 2012, le président du parti Debout la France avait recueilli 1,79% des voix au premier tour.

 

Lutte ouvrière

Nathalie Arthaud, 46 ans, Porte-Parole de Lutte Ouvrière, enseignante d'économie et gestion, a été désignée candidate du parti Lutte Ouvrière, le 14 mars 2016. Déjà candidate en 2012, elle avait obtenu 0,56% des voix au premier tour.

 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires