Prévisions 2008 : Les revenus des agriculteurs en baisse de 8 à 15%

SC

Baisse des prix, hausse des charges… Les revenus des agriculteurs français devraient baisser en moyenne de 8 à 15% en 2008, selon une estimation publiée par le ministère de l'agriculture.

« Cette dégradation marquera une rupture au regard des deux dernières années qui avaient vu le revenu net par actif progresser de plus de 34 % en termes réels entre 2005 et 2007 » précise le ministère qui estime que 2008 devrait connaître un recul du revenu agricole compris entre -8% et - 15 %.

Une baisse qui recouvre, cette année encore, de grandes disparités.

Recul entre 15 et 25% en grandes cultures

Après avoir atteint en 2007 son niveau historiquement le plus élevé, supérieur à la moyenne de l'ensemble des exploitations professionnelles, le revenu des entreprises en grandes cultures devrait reculer ente 15 et 25%, il reste cependant le plus élevé après celui de 2007. La chute pourrait se situer entre 25 et 35% pour les céréaliers dont le revenu reste cependant supérieur de 10% au niveau de 1997.

Après la très forte hausse de 2007, les prix des céréales et des oléo-protéagineux sont en effet en net recul depuis le début de la campagne. La baisse moyenne devrait être de 20%.

En crise de 2004 à 2006, la viticulture connaît une lente amélioration mais une grande disparité demeure selon les régions. En horticulture et production de légumes, après une baisse de près de 50% en 2007, le revenu 2008 devrait connaître une chute supérieure à 20%. Les entreprises fruitières devraient également enregistrer une baisse des revenus supérieure à 10%, après un repli de 20% en 2007.

Éleveurs laitiers : hausse de 10 % grâce au prix du lait

Le revenu 2008 des éleveurs laitiers est tiré à la hausse grâce à la revalorisation des prix du lait. Jusqu'en 2006, leur situation n'a été guère favorable du fait d'une quasi-stagnation du chiffre d'affaires exprimé en termes réels. Mais l'augmentation en 2007 de 6% du prix du lait a déjà permis une légère progression de 2,5% de leur revenu. En 2008, la progression prévisionnelle de 20% du prix du lait devrait permettre de couvrir le renchérissement des charges d'alimentation et de dégager une amélioration du revenu moyen de l'ordre de 10%.

Par contre, celui des éleveurs bovins se dégrade à nouveau en 2008. Le coût de l'alimentation animale et les difficultés de commercialisation liées à la fièvre catarrhale ovine vont se traduire sur le revenu qui devrait baisser entre 20% et 30%. Car si les prix des gros bovins finis progressent après le repli de 2007, ceux des animaux maigres seraient en baisse à cause de la FCO.

Même constat pour les éleveurs ovins dont le revenu décroche encore en 2008. Les élevages ovins avaient déjà connu une baisse de revenu de 32% en 2007 du fait du coût de l'alimentation. En 2008, il devrait baisser de plus de 15%.

Ces chiffres reposent sur les prévisions fournies par les services de la statistique du ministère de l'Agriculture. La Commission des comptes de l'agriculture présentera le revenu prévisionnel pour 2008, le 16 décembre prochain.

Source Ministère de l'Agriculture et de la Pêche

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires