Prix du lait : chec total des négociations

SC

La fédération nationale des producteurs de lait (Fnpl) fait état d'un « échec total » des négociations sur le prix du lait et avertit d'un risque de mouvement de protestation sur le terrain.

La nouvelle réunion de l'interprofession nationale (Cniel) du 5 mai, concernant les négociations sur le prix du lait, s'est soldée par un échec. «La Fnpl s'est vu refuser toute discussion sur le prix du lait par les représentants de la Fnil (Fédération Nationale des Industriels Laitiers privés) et la Fncl (Fédération Nationale des Coopératives Laitières) », explique la Fnpl dans un communiqué baptisé « hallucinant ». « Sous couvert de problèmes règlementaires, l'attitude des entreprises montre leur seule volonté de fixer unilatéralement un prix en chute libre pour les prochains mois », estiment les producteurs.

Depuis fin mars, les négociations sur le prix du lait se tenaient dans les régions et au niveau de chaque entreprise. Mais face aux échecs successifs de ces négociations, les entreprises laitières ont réaffirmé la nécessité d'une discussion nationale via le Cniel.

Le syndicat prévient que « la réaction des producteurs de lait français sera en lien avec ce qu'ils constateront sur les bordereaux de paiement de leurs livraisons du mois d'avril ». De leur côté, les industries privés estiment qu'ils « ne pourront payer qu'en fonction des cours mondiaux des marchés » du beurre et de la poudre de lait.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires