Producteurs et acheteurs en contact direct via AGRILOCAL63.fr

CA 63 BOISSIER

Producteurs et acheteurs en contact direct via AGRILOCAL63.fr
(de gauche à droite : Claude Aurias, président de la Chambre d'Agriculture de la Drôme, Gérard Renard, président de la Chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme, Pierre Combes, vice-président du Conseil Général de la Drôme, Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil général du Puy-de-Dôme, Jean-Claude Fournier, vice-président du Conseil Général du Puy-de-Dôme, en charge de l’Agriculture, de la Forêt, de la Filière bois et du Développement rural).

L’outil Internet AGRILOCAL63.fr mis en place par le Conseil général du Puy-de-Dôme, officiellement présenté au Sommet de l’Elevage, constitue un soutien direct aux producteurs du département.

Producteurs et acheteurs en contact direct via AGRILOCAL63.fr

Les propos du président du CG 63

Le présidentdu Conseil général du Puy-de-Dôme, a inauguré au Sommet de l’Elevage, l’outilInternet AGRILOCAL63.fr, qui rapproche sans intermédiaires, producteurs agricoleslocaux et acheteurs publics (pour l’instant des collèges *). Jean-YvesGouttebel a expliqué, s’être inspiré de l’action menée dans ce domaine, par leConseil général de la Drôme,qui affiche un bilan très positif.

Il s’estarrêté sur les atouts d’une telle mise en place : « c’est une aide directe apportée aux producteurs puydômois. Nousparticipons au développement durable, en raccourcissant les distancesparcourues par ces produits. Mais c’est aussi faire prendre conscience auxjeunes consommateurs des collèges, de notre agriculture dynamique, qui sort desproduits de qualité. Merci au président de la Chambre d'Agriculture duPuy-de-Dôme de nous apporter l’aide de ses services.»

Les propos du président de la CA 63

Gérard Renardl’a en retour remercié de cette initiative en faveur des producteurs locaux, « qui montre que les élus dudépartement sont au contact des réalités du terrain. Même si nous n’avons pasla même diversité de production que la Drôme,nous allons bénéficier de son expérience. » Il a réaffirmé sonsoutien, via Accueil à la Fermeet en Tourisme Rural, à cette opération. « La Chambre d'Agricultureassurera le lien entre cette plate-forme et la capacité des agriculteurs às’adapter. Cette démarche me paraît prometteuse, accessible facilement à tous.C’est bon pour nos productions qui vont ainsi avoir des marchés. » 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier